commentaire hugo

606 mots 3 pages
Au XIXème siècle, les changements politiques sont nombreux en France comme nous allons le voir dans cet extrait de « Ultima verba » issue du chapitre dix-sept du livre VII « (des) Châtiments », vaste pamphlet poétique de Victor Hugo publié en 1853 suite à la prise du pouvoir par Louis-Napoléon Bonaparte, futur Napoléon III. « Ultima verba » ou dernières paroles se situe à la fin du recueil à la façon d'un testament politique et moral en se terminant sur trois apostrophe : le premier adressé aux autres proscrits, puis à Napoléon III et enfin à la France qu'il aime et qu'il a quitté. Nous allons donc nous demander par quel moyen ce poème fait-il entendre la voix du poète Ainsi, nous étudierons la dénonciation violente de l'empereur et de ses partisans

Le mépris pour le « tyran »/ La haine contre l'Empire
A travers ce poème, Victor Hugo fait le procès politique et morale de Napoléon III. Il s'adresse de façon direct à lui afin d'exprimer tout son mépris : il le tutoie au début (indices personnels de la 2ème personne comme (« te[...]ton ») et finit par prendre ses distances avec lui à la fin du poème comme pour le dédaigner (utilisation du pronom il) et marquer son refus de nommer son ennemis de façon à le priver d'identité (« tant qu'il sera là »). Tout au long du poème, Hugo affuble Napoléon de différent nom. Placé juste avant l'expression négative « ton cabanon », l'apostrophe « César » (v.8) est fortement ironique. Le poète dénonce l'usurpation de napoléon par l'antithèse ironique entre le « cabanon »qu'il mériterait et le « Louvre » qu'il occupe illégitimement. Dans ces deux vers, le pronom « Moi », placé en tête, s'oppose « aux valets » du vers précédent. Pour Hugo, Napoléon est l'usurpateur qui a trahi la République et son serment de fidélité à la République.A la fin du poème, la référence à Sylla (vers 26) pour désigner Napoléon III fait entrer le poème dans la satire. En effet le dictateur romain n'a pas hésité à éliminer ses opposants en les

en relation

  • Commentaire hugo
    2789 mots | 12 pages
  • Commentaire hugo "le mendiant"
    1559 mots | 7 pages
  • Commentaire victor hugo
    1166 mots | 5 pages
  • Commentaire victor hugo
    545 mots | 3 pages
  • Commentaire victor hugo
    1032 mots | 5 pages
  • Commentaire sur victor hugo
    3013 mots | 13 pages
  • Commentaire victor hugo
    800 mots | 4 pages
  • Commentaire victor hugo
    16079 mots | 65 pages
  • Commentaire composé victor hugo
    1419 mots | 6 pages
  • Commentaire victor hugo
    806 mots | 4 pages