COMMENTAIRE LA FONTAINE

1919 mots 8 pages
LECTURE ANALYTIQUE n°6
TEXTE n°6

Jean de La Fontaine, Fables
« La Mort et le Mourant », Livre 8, 1678

Problématique : Quelle conception de la mort peut-on lire dans cette fable ?

Plan possible :

I. Le récit probatoire : la rencontre entre le vieil homme et la Mort
II. Réflexion sur le discours, regard particulier sur le destin de l’Homme

INTRODUCTION

Jean de La Fontaine est dans la mémoire collective des Français grâce à son recueil de Fables connu de tous. Les fables considérées « pour enfant » sont dans le livre I. Ces fables sont étudiées par les enfants dès l’école primaire et sont très souvent dans les fameux cahiers de poésie. Ils génèrent du plaisir car les textes sont appréciés et séduisants. Les fables sont plaisantes car elle raconte une histoire ainsi qu’une morale. On apprécie également, la brièveté du genre. Les Fables ont une situation caucasse. C’est un genre qui s’écrit en vers.

Cependant les Fables sont de vrais textes amenant à une réflexion. Ils ont une dimension philosophique et Jean de la Fontaine est en réalité un poète profond. Il est capable de traiter de thème beaucoup plus grave que « La Cigale et La fourmi » ou encore « Le Corbeau et le Renard ».

Dans la fable « La Mort et le Mourant », on trouve personnage humain et l’allégorique de la Mort. Il n’y a pas d’animaux comme dans de nombreuses autres pièces du recueil. La fable a recourt à la personnification. Il y a souvent une partie narrative (composé des temps du passé, imparfait → raconter l’histoire). La mise en situation est très rapide, c’est-à-dire que le cadre spatio-temporel est très vite expliqué, en une ou deux vers.

Le genre utilise des mètres très variés, comme par exemple au niveau des vers, ou de la longueur. Il n’y a pas de formes fixes imposées comme les sonnets. L’alexandrin est utilisé pour expliquer quelque chose d’indéniable et les vers plus courts pour exprimer des idées plus légères.

Ce sont des récits à valeur probatoire,

en relation

  • Commentaire La Fontaine
    965 mots | 4 pages
  • Commentaire La Fontaine
    2438 mots | 10 pages
  • Commentaire la fontaine
    854 mots | 4 pages
  • Commentaire sur les fables de La Fontaine
    867 mots | 4 pages
  • Commentaire perrette la fontaine
    2014 mots | 9 pages
  • Commentaire Fable de la Fontaine
    455 mots | 2 pages
  • Commentaire Jean de La Fontaine
    742 mots | 3 pages
  • Commentaire composé sur la fontaine
    722 mots | 3 pages
  • Commentaire "le loup et le chien" la fontaine
    2564 mots | 11 pages
  • La fontaine "le loup et l'agneau" commentaire
    3001 mots | 13 pages