Commentaire littéraire Montesquieu les lettres persanes

574 mots 3 pages
Montesquieu (1689-1755) était un penseur politique, philosophe et écrivain français du début du siècle des Lumières. Le mouvement des Lumières détient son nom de la volonté des philosophes européens du XVIIIe siècle, de combattre les ténèbres de l'ignorance par la diffusion du savoir. Montesquieu voyagea beaucoup, et est l'auteur de nombreux mémoires, romans et essais. Les Lettres persanes est un roman épistolaire (utilisant notamment les registres polémique, comique et ironique.) Cependant, le roman fut publié au printemps 1721 à Amsterdam, et Montesquieu, par prudence, n’avoua pas qu’il en était l’auteur. Selon lui, le recueil était anonyme, et il se présentait comme simple traducteur, ce qui lui permettait de contourner la censure. Ce roman fait la satire amusée de la société française, vue par des Persans qui viennent de l’Orient. Ceux-ci se rendent à Paris et y découvrent les Parisiens, leurs modes, les lois et les opinions politiques françaises. Cet extrait est la « lettre 101 » : Rica, un Persan voyageant en France, explique à son ami Rhédi que la mode passe même avant la politique dans ce pays. Cet étonnement est un moyen pour Montesquieu de souligner des aspects critiquables de la société qui sont jugés excessifs. Nous allons donc voir comment l'auteur utilise une manière indirecte afin de critiquer la société française. Dans un premier temps, nous évoquerons la critique des comportements des Français ; dans un second, la critique politique de cette lettre. La critique des comportements des Français commence par une hyperbole péjorative, « l'inconstance prodigieuse » sur leurs modes selon Rica, qui apprend l'étonnement du regard étranger. Il évoque leur mépris pour tout ce qui est étranger, principalement des futilités : « ce qui est étranger leur paraît toujours ridicule ». L'antithèse entre les expressions « bagatelles » et « choses importantes » et le parallélisme entre celles de « plus sages » et « mieux vêtus » traduisent l'indécence des

en relation

  • Commentaire lettres persannes
    1352 mots | 6 pages
  • Commentaire lettre persane n°28 montesquieu
    500 mots | 2 pages
  • Commentaire littéraire : lettres persanes (lettre xxiv), montesquieu, 1721
    910 mots | 4 pages
  • Commentaires lettres persanes, montesquieu
    1886 mots | 8 pages
  • Commentaire composé des lettres persannes 30
    1299 mots | 6 pages
  • Questions de corpus
    258 mots | 2 pages
  • Commentaire montesquieu, lettres persanes, l xxiv
    690 mots | 3 pages
  • Les Lettres persanes dans leur contexte
    898 mots | 4 pages
  • commentaire, Les Lettres Persanes, Montesquieu
    859 mots | 4 pages
  • Critiques dans lettres persannes, montesquieu
    953 mots | 4 pages
  • Lettres persane 37
    503 mots | 3 pages
  • Commentaire composé de la lettre 63 des lettres persanes
    1093 mots | 5 pages
  • La censure au xviiième siècle-approche de montesquieu et des lettres persanes
    749 mots | 3 pages
  • Etude analytique d'un extrait des lettres persanes, montesquieu
    928 mots | 4 pages
  • Les lettres persanes, Montesquieu - questionnaire
    1129 mots | 5 pages