Commentaire litterature

1362 mots 6 pages
Intro :

Scène entre chrysale et Henriette, sa fille. Elle intervient au moment où Clitandre s'est déclaré auprès d'Henriette ainsi que Chrysale. Les deux sont pour cette union. La mère d'Henriette, elle, est une femme érudite, femme de lettres et particulièrement de philosophie, elle est totalement contre et veut marier sa jeune fille Henriette à Trissotin, un de ses amis poètes et homme de lettres également qu'elle estime beaucoup et admire.
Henriette n'est pas du tout intéressée par les lettres, elle n'a pas un raisonnement de femme « moderne » comme les autres femmes de sa famille. Son père est réfractaire à la philosophie, il n'apprécie pas Trissotin et encore moins le fait que la plupart des femmes qui l'entourent écoutent cet homme.
Chrysale n'a aucune autorité chez lui, c'est sa femme qui régit et dirige sa maison ainsi que ses enfants et leur éducation.
Cette scène se passe donc entre chrysale et sa jeune fille qui est sur le point de se marier mais ne sait pas encore avec qui, car elle ne sait pas qui aura autorité sur elle de son père ou de sa mère. Elle espère que ce sera son père et c'est le sujet de cette scène.
Il s'agit d'un dialogue entre Chrysale et Henriette au sujet du choix de son futur époux alors que Chrysale s’apprête à aller tenter d’imposer son choix à sa femme Philaminte.

Nous nous demanderons donc en quoi cet extrait est une satire des codes qui régissent la famille.

Dans un premier temps, nous verrons que cet extrait montre une tentative de rétablir l’honneur masculin bafoué.
Ensuite, nous verrons que la communication est difficile.
Enfin, nous verrons les enjeux de ce texte.

1. Tentative de rétablir l’honneur masculin bafoué

A. Un honneur bafoué

B. La scène où les rôles sont remis à leur place : L’image patriarcale et l’image de la soumission de la femme attendues à cette époque

Il montre tout le pouvoir qu’il a sur sa fille
Devoir, volonté, braver, soyez ferme, vouloir, emporte, fermes sentiments, maître, mène
R par

en relation

  • Commentaire de littérature comparée beloved
    2382 mots | 10 pages
  • Odysée, les enfers, plan de commentaire litterature
    1281 mots | 6 pages
  • Commentaire Candide - "La Guerre" - Chapitre 3 - Litterature Bac L
    1351 mots | 6 pages
  • Nouveau Document Microsoft Word
    6370 mots | 26 pages
  • On ne badine pas avec l'amour acte 3 scene 3
    1448 mots | 6 pages
  • Plan Dissertation "Littérature Comparée"
    1800 mots | 8 pages
  • gdfgg
    1522 mots | 7 pages
  • synthèse sur le moyen-âge
    2006 mots | 9 pages
  • Francais
    1727 mots | 7 pages
  • pene
    3391 mots | 14 pages