Commentaire on ne badine pas avec l'amour.

Pages: 13 (3038 mots) Publié le: 10 avril 2013
Problématique : En quoi pouvons nous dire que cette scène d'exposition singulière apparaît comme ambiguë au niveau générique ? Introduction : On ne badine pas avec l'amour est un drame romantique, écrit par Alfred de Musset en 1834.Le romantisme est un courant qui émerge au XIXeme siècle et qui souhaite rompre avec les valeurs littéraires antérieures. Cette pièce met en scène deux personnagesprincipaux, Perdican et Camille, réuni dans le château d'un parent commun, qui souhaite les marier, le baron. Ces deux protagonistes se prêtent au jeu de l'amour jusqu'à commettre un meurtre. Cette pièce propose une réflexion sur la complexité de ce sentiment. Dans la scène un de l'acte un, Alfred de Musset met en scène deux personnages, maître Blazius et Dame Pluche, ainsi que le chœur. Dans cecommentaire composé, on mettra en évidence l’ambiguïté et le caractère singulier de cette scène d'exposition. On s’intéressera notamment à l'originalité de cette scène d'exposition, au caractère comique et grotesque de celle-ci et de l’ambiguïté à chaque niveaux qu'elle dégage. I Une scène d'exposition originale La scène d'exposition peut être qualifié d'originale. Le rôle singulier du chœur dans cetextrait le montre. 1)L'aspect du choeur Dans cet extrait, on retrouve la présence du chœur, entité ou personnage emprunté au théâtre antique. Le chœur est ici composé de valets et de paysans. Le chœur tient plusieurs rôles dans cette scène d'exposition, un rôle informatif. Dans cette proposition adverbiale « doucement bercé sur sa mule fringante, messer Blazius, s'avance dans les bluets fleuris»(l.1-2), le chœur donne ici l'information de l'arrivé de maître Blazius. Il possède également un rôle descriptif comme le montre ce groupe nominal « son ventre rebondi »(l.3). Il est aussi commentateur de l'action avec « vous arrivez au temps de la vendange »(l.5). Enfin, le chœur possède aussi un rôle structurel. On retrouve beaucoup d'impératifs « buvez »(l.9), « reprenez »(l.27), mais aussi defuturs à valeur impérative « parlerez »(l.15). C'est lui aussi qui congédie les personnages, « reprenez vos esprits »(l.27) ou « défripez-vous »(l.53) qui ont une valeur d'ordre de sortie de scène du personnage interlocuteur. Ce rôle structurel, singulier à cette scène montre son originalité. 2)Un parallélisme construit autour du choeur Par ce rôle, le chœur met en place une structure symétrique quise construit autour de lui. On peut observer ici un parallélisme du schéma de la scène. Le dialogue avec maître Blazius est semblable à celui avec Dame Pluche. On retrouve dans ces deux dialogues, le chœur qui salut, « salut, maître Blazius »(l.5) et « bonjour donc, Dame Pluche »(l.38) ; le personnage présente au chœur et au spectateur son élève lors d'une tirade, « le jeune Perdican, fils denotre seigneur »(l.12) et « la belle Camille, la nièce de votre seigneur »(l.45-46). Maître Blazius arrive sur une « mule fringante »(l.1) et Dame Pluche sur un « âne essoufflé »(l.34). Ce qui domine donc dans cette scène d'exposition, c'est son parallélisme total. Le schéma de cette scène d'exposition est parfaitement parallèle, et donc laisse penser au parallélisme classique, cependant la scènecomporte également des éléments romantique qui insiste sur le genre indécis de la pièce. 3)Les bases de l'intrigue On a dans cette scène, les bases de l'intrigue, qui sont l'arrivée de Perdican et de Camille au château. Mais les caractéristiques principales de celle ci sont la présence d'éléments classiques malgré l'appartenance de la pièce au courant romantique qui s'oppose a celui ci. On aplusieurs éléments classiques notamment la didascalie initiale qui a pour but de localiser l'action, mais aucune qui permet au spectateur de localiser l'action dans le temps, dans le but de ne pas paraître trop classique. On a par la suite des dialogues de personnages avec un confident qui est ici le chœur où le chœur est emprunté à la tragédie et donc au classicisme. De plus l'annonce de la fin...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire on ne badine pas avec l'amour
  • Commentaire On ne badine pas avec l'amour
  • Commentaire composé on ne badine pas avec l'amour
  • Commentaire composé on ne badine pas avec l'amour
  • Commentaire musset
  • on ne badine pas avec l'amour : commentaire
  • On ne badine pas avec l'amour, commentaire
  • Commentaire alfred de musset on ne badine pas avec l'amour

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !