Commentaire ordination imperii 817

Pages: 7 (1694 mots) Publié le: 14 novembre 2012
Il s’agit ici d’un texte juridique puisqu’il porte sur un sujet de droit

mais aussi normatif car il impose une règle obligatoire. Il a sûrement été écrit en 817

puisqu’il justifie l’

« Ordinatio Imperii ».

L’auteur est Louis le Pieux qui est né de Charlemagne et Hildegarde en 778. Il reprend l’empire

quiest

de retour depuis l’an 800,

à la mort de ses frères et de sonpère Charlemagne en 814. Deux ansaprès, il se fait couronner par le pape Etienne IV, et se fait sacrer avec ses fils. Lui conférant ainsi lestatut de représentant de Dieu sur terre. Il désire reprendre le principe tenté de son père, celui depréserv

et l’unité de l’empire, la divisio regnorum

. Alors ses conseillers ecclésiastiques, toujours dans

le même but, ont convaincu Louis le Pieuxd’organiser sa succession en vue de préserver cet empire.L’indivisibilité de l’empire carolingien par l’instauration de l’oridnatio imperii.

Nous organiserons notre propos autour de ces deux points suivants : la suprématie du

christianisme au sein de l’Empire (I), et la rupture avec les traditions germaniques (II).



I.



La suprématie du christianisme

au sein del’Empire



Depuis le sacrement de Pépin le Bref et de ses fils Carloman et Chalemagne en 754, le sacre a

continué d’être pratiqué. Ainsi le fils de Charlemagne, Louis le Pieux, dans la continuité de ses

ancêtres se fait aussi sacré avec ses fils en 816, leur conférant alors le statut de représentants de

Dieu sur terre, l’élu. Celui

-

ci va donc s’allier à l’Egl

ise, etconsidéré son pouvoir comme étant de droitdivin.

A.



Union de l’Eglise et de l’Empire

(Union et Protection)

Tout d’abord, on peut constater que Louis le Pieux accorde une énorme importance à l’Eglise, on le

voit à la ligne 4-5 «

Pour traiter de l’ut

ilité des églises et de tout notre empire », ce qui démontre que

lorsque les enjeux de l’empire sont traiter, ilfaut aussi recenser les qualités de l’Eglise. Cetteimportance s’explique du fait du sacrement de Louis le Pieux.

La place des clercs est omnip

résente dans l’empire aux côtés de Louis le Pieux, en effet on peut lire à

la ligne 7-8 : « Nos fidèles nous invitèrent à traiter

, …, de l’état de tout notre royaume, et de la

situation de nos fils, alors que nous étions en bonne santé etque Dieu nous cédait la paix de toutcôtés » et à la ligne 19 « Quant à ses frères,

il plut d’un commun conseil

de les distinguer par le titreroyal. Ici

, les fidèles ne sont nuls autres que des clercs en collaboration avec l’empereur

, ils leconseillent « il plut

d’un commun conseil

» , ceux-

ci espèrent préserver l’unité de l’empire en

organisant précipitamment lasuccession de Louis le Pieux afin de contrer aux traditions franques.

De plus, on peut voir que l’empereur n’émet aucune objection à cette rédaction, à

la ligne 8 « Cetteinvitation fut faite en tout dévouement et fidélité

», Louis le Pieux est à la disposition de l’Eglise et lui

est loyal et concède même à ce que les clercs puissent rédiger avec lui sa succession : « Cesarticlesont été déterminés avec la collaboration de tous nos fidèles » ligne 21-22, une fois de plus lesconseillers ecclésiastiques sont partis prenante au pouvoir impérial.Mis à part de lui être loyal, le fils de Charlemagne se considère comme étant chrétien à part entière àla ligne 11-

12 «l’unité de l’empire, fut scindée par le partage des hommes, de peur qu’à cetteoccasion n’éclate un scandale dansla

sainte Eglise » Celui-

ci formule ici, un désir de protéger l’Egliseet de la faire prospérer, mais surtout par l’emploie du pléona

sme « sainte Eglise », on constate quecelui-

ci veut souligner les qualités de l’Eglise et se montre alors membre de la communauté

chrétienne.

Par l’Eglise, Louis le Pieux désire instaurer une paix perpétuelle, en effet à la ligne 21...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire de texte : l’ordinatio imperii
  • Commentaire de l'ordinatio imperii
  • Ordinatio imperii
  • Ordinatio imperii
  • L'ordinatio imperii
  • Ordinatio imperii
  • Ordinatio imperii
  • Ordinatiio imperi

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !