Commentaire rédigé gargantua de rabelais

Pages: 6 (1436 mots) Publié le: 9 juin 2012
Chapitre XXI :
« Comment Gargantua fut formé par Ponocrate de façon si rigoureuse qu’il ne perdait aucune heure de la journée »
Chapitre XXI :
« Comment Gargantua fut formé par Ponocrate de façon si rigoureuse qu’il ne perdait aucune heure de la journée »

« Rire est le propre de l’homme », c’est ainsi que Rabelais averti son lecteur sur le caractère humoristique de son œuvre. Il souhaiteainsi que le lecteur prenne plaisir à lire son livre et qu’il se « dépouille de toute affection ». Il écrit Gargantua en 1534, en plein milieu de la Renaissance, époque très riche en découverte dont l’imprimerie qui rendra la culture et l’information plus accessible. Gargantua a été censuré dès sa sortie car il n’était pas du goût des théologiens. Rabelais étant un humaniste, sa façon de penser necorrespondait pas aux mœurs de l’époque. Effectivement Rabelais parle de la religion, de l’éducation et de la politique d’une manière excessivement truculente aux yeux des «  Sorbonagres »
Dans l’extrait que nous allons étudier, « Comment Gargantua fut formé par Ponocrate de façon si rigoureuse qu’il ne perdait aucune heure de la journée » le père de Gargantua lui offre une autre éducation quecelle qui lui a été inculqué par les précepteurs Sorbonagres, éducation qui n’a pas porté ses fruits. Rabelais veut ainsi remettre en cause l’éducation consensuelle à l’époque qui était donnée par les théologiens de la Sorbonne.
Ainsi nous nous demanderons comment Rabelais veut-il remettre en cause cette éducation en montrant les progrès sur Gargantua.
Après avoir vu la pédagogie appliquée par sesnouveaux maitres, nous verrons comment Gargantua développe son esprit et pour finir le rapport qu’il a au corps.

Commençons par nous intéresser à cette nouvelle pédagogie en opposition avec celle inculquée par les théologiens.
Premièrement, la maitrise du temps est ajustée pour obtenir une organisation plus efficace ; des repères temporels précis ainsi qu’une multiplicité des paragraphesdétaillent chaque activité. Le temps est exploité à son maximum, jusqu’à pratiquer des activités en concomitance qui sont par ailleurs généralement dissociées « il était habillé, peigné, coiffé, adorné et parfumé ; pendant ce temps on lui répétait les leçons de la veille ». Le temps est par ailleurs très rythmé « Gargantua se réveillait donc vers quatre heures du matin » suivit de beaucoup de lecturesde textes.
Deuxièmement, le maitre est consacré à Gargantua et non l’inverse, le participe passé est d’ailleurs utilisé pour montrer la passivité du maitre « Puis pendant trois bonnes heures on lui faisait la lecture ». Le champ lexical de la parole est très présent, ce qui montre une proximité avec l’élève et du fait de la répétition on voit qu’il y a un suivi méticuleux des leçons avec descommentaires du maitre « on lui lisait une page de la divine Ecriture »,  « son précepteur répétait ce qui avait été lu en lui expliquant les points les plus obscurs et difficiles  », « on lui répétait les leçons de la veille ». Ensuite on peut voir que même pendant la récréation Gargantua continu d’apprendre, c’est donc une éducation ludique « ils sortaient, en conversant toujours du sujet de laleçon, et allaient se récréer […] s’exerçant le corps aussi lestement qu’ils avaient fait auparavant de leur esprit ». Gargantua apprend dans la liberté et selon son envie « Ils jouaient librement, abandonnant la partie quand il voulait ».
Troisièmement, on peut voir que cette nouvelle éducation est humaniste, car il a une éducation exemplaire et rythmée, souligné par l’usage de l’imparfait qui estune valeur d’habitude « Gargantua se réveillait donc vers quatre heure du matin. Pendant qu’on l’astiquait, on lui lisait une page de la divine Ecriture ». Gargantua vit dans un monde de géant, les géants incarnant la grandeur de l’homme à l’image de celle de Dieu. Ensuite, il a une soif d’apprendre et une curiosité passionnée « Ainsi il se prit de passion pour la science des nombres, et tous...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire rédigé gargantua chapitre 57 de rabelais
  • Commentaire
  • Gargantua de Rabelais : exemple de commentaire
  • Rabelais et gargantua commentaire
  • Commentaire rabelais
  • Commentaire sur lechapitre 27 de gargantua de rabelais
  • Commentaire de texte sur l'abbaye de thélème rabelais 1534 gargantua
  • gargantua rabelais

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !