Commentaire rédigé gargantua de rabelais

1436 mots 6 pages
Chapitre XXI :
« Comment Gargantua fut formé par Ponocrate de façon si rigoureuse qu’il ne perdait aucune heure de la journée »
Chapitre XXI :
« Comment Gargantua fut formé par Ponocrate de façon si rigoureuse qu’il ne perdait aucune heure de la journée »

« Rire est le propre de l’homme », c’est ainsi que Rabelais averti son lecteur sur le caractère humoristique de son œuvre. Il souhaite ainsi que le lecteur prenne plaisir à lire son livre et qu’il se « dépouille de toute affection ». Il écrit Gargantua en 1534, en plein milieu de la Renaissance, époque très riche en découverte dont l’imprimerie qui rendra la culture et l’information plus accessible. Gargantua a été censuré dès sa sortie car il n’était pas du goût des théologiens. Rabelais étant un humaniste, sa façon de penser ne correspondait pas aux mœurs de l’époque. Effectivement Rabelais parle de la religion, de l’éducation et de la politique d’une manière excessivement truculente aux yeux des « Sorbonagres »
Dans l’extrait que nous allons étudier, « Comment Gargantua fut formé par Ponocrate de façon si rigoureuse qu’il ne perdait aucune heure de la journée » le père de Gargantua lui offre une autre éducation que celle qui lui a été inculqué par les précepteurs Sorbonagres, éducation qui n’a pas porté ses fruits. Rabelais veut ainsi remettre en cause l’éducation consensuelle à l’époque qui était donnée par les théologiens de la Sorbonne.
Ainsi nous nous demanderons comment Rabelais veut-il remettre en cause cette éducation en montrant les progrès sur Gargantua.
Après avoir vu la pédagogie appliquée par ses nouveaux maitres, nous verrons comment Gargantua développe son esprit et pour finir le rapport qu’il a au corps.

Commençons par nous intéresser à cette nouvelle pédagogie en opposition avec celle inculquée par les théologiens.
Premièrement, la maitrise du temps est ajustée pour obtenir une organisation plus efficace ; des repères temporels précis ainsi qu’une multiplicité des paragraphes

en relation

  • Commentaire rédigé gargantua chapitre 57 de rabelais
    1760 mots | 8 pages
  • Rabelais
    498 mots | 2 pages
  • François Rabelais
    993 mots | 4 pages
  • Gargantua chapitre 15
    1493 mots | 6 pages
  • Humanisme
    2612 mots | 11 pages
  • Gargantua Dufour
    2343 mots | 10 pages
  • L'humanisme et les principaux humanistes de la renaissance
    365 mots | 2 pages
  • GARGANTUA
    3741 mots | 15 pages
  • Lettre de gargentua à son fils pantagruel
    2567 mots | 11 pages
  • Rabelais et erasme
    3550 mots | 15 pages