Commentaire: Un fil à la patte de Feydeau

Pages: 9 (2043 mots) Publié le: 23 février 2014
Le genre du vaudeville, cette comédie légère, populaire et pleine de rebondissements et de portes qui claquent, fut porté en France par les œuvres de Labiche et Feydeau à la fin du XIX° siècle. Ce genre théâtral, considéré comme mineur, met en scène le monde bourgeois, avec ses bassesses, ses adultères et ses scandales, illustrés par la fameuse exclamation : « Ciel, mon mari ! ». On doit àFeydeau des succès comme Tailleur pour dames, Le Dindon ou encore Un Fil à la patte, comédie en trois actes, qui réunit des personnages venus d’horizons multiples autour de Fernand de Bois d’Enghien. Ce dernier est un noceur de la Belle Époque, amant volage de Lucette Gautier, chanteuse de café-concert, elle-même follement aimée d’un nouveau riche, le général sud-américain Irrigua. Mais Bois d’Enghiendoit rompre sur le champ, car, par pur opportunisme, il va s’unir avec Viviane Duverger, jolie jeune fille riche. Cependant, à cause du sort qui s’acharne contre lui et à cause de sa propre lâcheté, Bois D’Enghien se retrouve dans une situation inextricable. Ainsi, alors qu’il vient signer son contrat de mariage chez la baronne, il y retrouve Fontanet, un ami commun à sa future belle-mère et àLucette. Il doit donc expliquer comment il le connait et dans quelles circonstances ils ont déjeuné ensemble à midi, sans se trahir. Nous allons étudier cette scène sous l’angle du vaudeville en nous attachant à démontrer le caractère animé de ce passage avant d’en analyser les différents procédés comiques.


Tout d’abord, il s’agit évidemment d’une scène de vaudeville car elle présente un rythmeparticulièrement vif et enlevé.
Ceci est avant tout dû à la multiplication des actions. De nombreux personnages évoluent en effet sur scène, entre le domestique, Emile, la baronne, Bois d’Enghien, Fontanet et Viviane. Mais, qui plus est, comme l’indiquent les didascalies, les déplacements se multiplient. On remarque des entrées, à la ligne 8 : « Emile sort » et 12 : « Emile, introduisantFontanet » mais aussi des sorties : « il sort après avoir introduit » (l.12). Ces mouvements instaurent donc un grand dynamisme d’autant qu’ils s’accompagnent aussi de déplacements sur scène, au point qu’un personnage court pratiquement sur scène puisque Bois d’Enghien est décrit comme s’étant « précipité à sa rencontre » (l.14). Par ailleurs, ce même personnage en force un autre à se déplacer et ce, defaçon assez vive si l’on en croit la didascalie suivante : « lui poussant des bottes de façon à lui faire gagner l’extrémité de la scène » (l.43). Tout cela instaure un rythme permanent, et les connotations des verbes : « se précipite » et « poussant » prouvent que ces mouvements sont le plus souvent rapides et enlevés.
Mais on peut également remarquer que les paroles participent elles aussi aurythme enlevé de l’extrait. D’une part, les répliques longues sont quasiment absentes, d’autre part, la plupart font une ou deux lignes et beaucoup se réduisent à des exclamations comme celles de Bois d’Enghien : « Hein ! comment, ici ? » (l.9), « Mon dieu ! » (l.11). Par ailleurs, parfois, les personnages parlent en même temps comme la baronne et sa fille à la ligne 37 qui s’exclament toutes deuxd’une seule voix : «Non ! ». Les paroles s’enchainent donc très rapidement entre les personnages, engendrant un rythme très enlevé. Et cela est d’’autant plus vrai que chaque réplique est animée par une ponctuation très expressive, constituée de près de 60 points d’exclamation ou interrogation, tandis que des adverbes comme « vivement », présent aux lignes 6, 19, 33 et 44 ou des adjectifsintensifs comme « très forts » (l.38) traduisent l’intonation vive qu’adoptent les personnages, animant encore plus la scène.


Ainsi, cette scène est représentative du genre du vaudeville par son caractère vif et enlevé mais elle l’est également par la forte présence de nombreux procédés comiques, typiques du vaudeville.


Parmi ces procédés comiques, celui de situation est ainsi extrêmement...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Feydeau, Un fil à la patte
  • Le Resume De Un Fil A La Patte
  • Un fil a la patte
  • Un fil à la patte
  • Un fil à la patte
  • Un fil à la patte note d'intention
  • Un fil à la patte acte ii scène 14
  • Acte iii scène 8 un fil à la patte

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !