Commentaire d'un homme passe sous la fenêtre et chante de louis aragon

Pages: 6 (1441 mots) Publié le: 4 janvier 2011
Sujet : Réaliser le commentaire rédigé de l’extrait d’Un homme passe sous la fenêtre et chante p.135. du livre de 2e de la collection Nathan

Un homme passe sous la fenêtre et chante est un poème de Louis Aragon extrait du recueil Elsa. Il est composé de cinq strophes de huit vers en octosyllabes et il y a une sorte de refrain spécifique à chaque strophe. Bien qu’à première vue, il semble êtreun blason dédié à Elsa Triolet, épouse d’Aragon, le registre de ce poème est plus élégiaque que simplement lyrique et les allusions à la mort et au malheur de façon générale y sont nombreuses.
Quel est donc le rôle du temps dans l’évocation de l’amour dans ce poème et pourquoi Louis Aragon a-t-il choisi de lui donner cette composition cyclique ?
Nous étudierons tout d’abord l’évocation del’amour malheureux faite par l’auteur puis sa méditation sur le temps et enfin sa volonté de donner à ce poème des apparences de chanson populaire.

Il est certes vrai que dès le début de ce poème, « le ver est dans le fruit » comme l’aurait dit Verlaine, cependant, l’auteur évoque le temps du bonheur de façon très positive et pittoresque : les champs lexicaux du bonheur : « heureux » (vers 2) del’amour « amoureux » (vers 6) du printemps « primevères » (vers 11) et de la lumière « soleilleux » (vers 10) sont très présents. D’autre part, il associe le printemps à l’amour par le vers 6, où il écrit « Le printemps pour être amoureux ».
L’image donnée par Aragon est celle d’un couple uni comme il le montre par les métaphores qu’il emploie : « Comme la vitre pour le givre// Et les vêpres pour lesaveux// Comme la grive pour être ivre » (vers 3 à 6), mais aussi par l’emploi du « nous » au début du poème. La présence de l’autre suffit à être plongé dans un bonheur de nature féérique, où, comme le dit l’auteur, « pleurer même est merveilleux » (vers 12). Néanmoins, cela nous renvoie à un pouvoir de l’amour qui serait magique donc impossible.
En outre, les métaphores employées, bien quepouvant sembler anodines de prime abord sont le signe d’une fêlure, d’une faille dont la source est ancienne. En effet, le givre est froid donc mort ; s’il parle d’aveux cela est négatif car un couple aussi fusionné n’est pas supposé avoir de secret tout comme l’ait l’allusion aux « sarcasmes » (vers 30) qui n’ont pas leur place en amour. Enfin, si le printemps est fait pour être amoureux, l’amourest éphémère, ne dure qu’une saison. Cette impression de brièveté est accentuée par l’évocation des primevères qui sont les premières fleurs à disparaître. Par surcroît, l’expression « qui embrassent » (vers 27) au sens étymologique signifie qui entoure de ses bras donc qui en quelque sorte enferme et tue.
Toutefois, l’auteur considère que ni lui ni son épouse ne sont responsables de cettedynamique négative et que seul le temps est à blâmer.

En effet, en parcourant le texte, on ne peut que ressentir une impression de rupture, une scission dans le couple. Ainsi, l’auteur emploie tout d’abord la première personne du pluriel faisant du couple une unité et ce tout au long de la première strophe. Il use ensuite de la deuxième personne du singulier puis finit par utiliser le « on »,impersonnel et englobant le lecteur dès la quatrième strophe. De plus, l’auteur emploie l’imparfait pour évoquer les temps heureux « Nous étions faits pour être libres// Nous étions faits pour être heureux » (vers 1 et 2) ou encore « avais des bras des rêves » (vers 9) signifiant ainsi qu’elle le prenait dans ses bras, havre protecteur où il pouvait s’évader à sa guise, mais que ce n’est plus le cas, quela désillusion a fait place au bonheur désormais révolu. Enfin, par les métaphores employées aux vers 3 à 6, ou, par le vers 14 « Aimé du Diable et du Bon Dieu » et qui présentent une certaine ambiguïté, par cela qu’y sont associés des idées opposées, généralement l’une négative et l’autre positive, on comprend que l’amour est la résolution des contraires mais que les différences finissent...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Un homme passe sous la fenêtre et chante
  • Un homme passe sous la fenêtre et chante
  • Un homme passe sous la fenêtre et chante
  • Un home passe sous la fenêtre et chante Louis Aragon 1959
  • Fenêtres d'un passé simple
  • Louis aragon commentaire composé
  • COMMENTAIRE LITTERAIRE Louis Aragon
  • Commentaire du poème de "louis aragon"

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !