Commentaire l'apologue

Pages: 5 (1172 mots) Publié le: 16 décembre 2012
I / L’apologue, dans un sens, est une forme d’argumentation efficace.
1) Les avantages de la fiction
=>plaire au lecteur, c’est un récit simple et naturel. court et plaisant
L’apologue, bref récit imagé illustrant une morale, est pratiqué par de nombreux auteurs soucieux de convaincre leurs lecteurs en recourant à cette forme littéraire plaisante et efficace. La Fontaine y voit par exemplele moyen d’instruire sans lasser : « Une morale nue apporte de l‘ennui ; le conte fait passer le précepte avec lui », de même que Charles Perrault, qui prétend illustrer une morale à l’aide de ses contes, des « bagatelles » certes, mais qui selon lui « renferment une morale utile ».
C’est donc surtout parce qu’il joint l’utile à l’agréable que l’apologue paraît efficace à ces auteursclassiques, pour lesquels il est impensable de distraire sans instruire, et l’on peut se demander s’il ne serait pas, en effet, une des formes d’argumentation les plus efficaces qui soient, en raison de sa clarté, et de sa brièveté . Les fables de la Fontaine recourent fréquemment à l’humour.
Son pouvoir de persuasion lui vient tout autant de sa clarté. En effet, le récit bref ne souffre pas de grandescomplexités : le nombre de personnages est souvent restreint, et l’intrigue offre le minimum de prolongements et de rebondissements : ainsi de la fable LE LOUP ET L’AGNEAU deux personnages antagonistes prennent la parole avant que le premier ne dévore le second. Encore le dialogue qui précède l’action est-il artificiel, le loup n’ayant au fond guère besoin de raisons pour dévorer sa proie naturelle,l’agneau. C’est bien une parodie de procès qui a eu lieu, pour montrer que la justice est illusoire et que seule y triomphe « la raison du plus fort ».
3)=>grâce à la fiction le lecteur ne se sent pas directement visé lorsque l’auteur cherche à le critiquer.
C’est un moyen de ne pas indigner le lecteur. En ce sens l’apologue est libre de critiquer ou de se moquer de la société dans laquelleon vit, ce qui n’est pas envisageable dans des genres comme le traité ou la dissertation. Eviter censure, offense et indignation = LECTURE DU DAUPHIN
Chez la Fontaine, c’est le milieu hypocrite et injuste de la cours qui fournit bien souvent la cible de la satire, comme le montre la fable comme dans LA COUR DU LION.

2)L’apologue au service d’une leçon, d’une morale (fable de la fontaine) d’unephilosophie (conte de Voltaire) , il donne un idéal humain, un modèle à imiter.
=>il demande une démarche inductive et invite donc à la réflexion.
Amuser le public permet de préparer celui-ci à accepter la morale du récit.
En effet l’apologue recourt au fond à une vérité cachée (au moins provisoirement) que le lecteur doit découvrir. La morale n’en est pas nécessairement explicite, elle peutêtre diffuse dans le récit, ou être séparée de ce dernier, demandant alors au lecteur de chercher le lien de l’une à l’autre
=>la leçon est transmise par l’intermédiaire de personnage animé, représentant des réalité morale et des attitudes à imiter. C’est plus efficace que des traité ou des dissertations mornes et insipides.

II / Il existe, dans le genre de l’apologue, des inconvénients qu’ilest nécessaire de rappeler.
1) La réalité n’est pas représenté telle qu’elle est en vérité
=>le détour par la fiction est peut être efficace en un sens, mais le lecteur, ne se sentant pas directement visé, risque de ne pas réagir spontanément, voire de ne pas comprendre les motivations de l’auteur.
=>l’apologue exige une démarche inductive qui n’est pas à la portée de tout le monde. Desenfants auraient du mal à comprendre la signification d’une fable à partir d’un cas particulier. (Exemple : Rousseau faisait partie des détracteurs du genre de la fable et s’oppose dans Emile à ses méthodes d’enseignement) Il peut encore arriver que la fable ne soit pas correctement décodée par le lecteur.
L’apologue peut prétendre à un large choix de lecteurs par son caractère fictif et enfantin...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • L'apologue
  • L'apologue
  • L'apologue
  • L'apologue
  • L'apologue
  • L'apologue
  • L'apologue
  • L'apologue

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !