Commentaire

Pages: 5 (1163 mots) Publié le: 14 mars 2013
-------------------------------------------------
Synthèse de français
-------------------------------------------------
« Les spécificités de la lecture à haute voix »
La lecture à haute voix n’est pas une simple oralisation d’un texte, telle qu’elle existe encore dans l’enseignement où il s’agit de prononcer les syllabes, mais c’est bien un exercice de mise en voix de textes dont on acompris les propos et dont on veut en transmettre le sens par le son et l’intonation.
Dans le premier texte J.Dolz et B Schneuwly, Pour un enseignement de l’oral. Initiation aux genres formels à l’école, il est question de la lecture à haute voix qui doit être préparée et dont le lecteur est médiateur entre le texte et l’auditeur.
Dans le second texte d’E.Charmeux, La lecture,Apprentissage Evaluation Perfectionnement, traite de la lecture à haute voix faite aux personnes qui ne peuvent pas lire.
Le troisième texte de B. Coute, La lecture au cycle 2, expose sur le sujet du décalage entre la compréhension et la lecture d’un texte ; c’est un apprentissage complexe.
Le quatrième et dernier texte d’A. Manguel, Une histoire de la lecture, disserte sur les bienfaits del’écoute et de la lecture.
Au regard de ces quatre textes, on peut s’interroger sur le rôle de la lecture à haute voix, dans l’apprentissage de la lecture chez l’enfant ainsi que la lecture à haute voix dans la vie de chaque individu.
Nous aborderons successivement ces points :
-La lecture à haute voix est comme un moyen de communication et non comme un moyen d’apprentissage de la lecture.- Le lecteur est comme un médiateur entre le texte et l’auditeur.
- Lire à haute voix c’est une expérience difficile qui demande de la préparation.

La lecture à haute voix est comme un moyen de communication et non comme un moyen d’apprentissage de la lecture. Tout d’abord celle-ci est un outil de communication. A travers le texte de J. Dolz et B. Schneuwly on apprend que lalecture à haute voix donne du plaisir aux gens, elle informe comme à la radio où à la télévision, elle essaie de convaincre et d’instruire. La lecture à haute voix en est une, à partir du moment où il y a des auditeurs selon B. Coute. La lecture à haute voix, doit être préparée en amont pour pouvoir ensuite être communiquée aux auditeurs dans le texte de J. Dolz et B. Schneuwly. Les auditeurs des troispremiers textes sont en accord sur le fait que cette lecture se fait seulement si le texte a été compris. Ainsi pour E. Charmeux dans la classe traditionnelle, les élèves lisaient chacun à leur tour tout haut mais sans comprendre le sens du texte ce n’était donc pas de la communication.

Ensuite ce type de lecture serait un moyen d’apprentissage. J. Dolz et B. Schneuwly dans leur texteprécisent qu’à l’école la lecture à haute voix est utilisée comme un outil d’évaluation et que es élèves qui lisent ce texte ne le comprennent pas, ils ne prennent donc aucun plaisir à lire. Au contraire dans le texte deux, cette lecture serait un apprentissage pour l’enfant qui ne sait pas lire. Dans ce texte on apprend qu’il y a deux apprentissages de la lecture : la construction du sens et lalecture à haute voix, car la lecture sert à construire une signification du texte. Le texte trois, lui indique que la lecture à haute voix est différente de l’oralisation et qu’apprendre à lire à haute voix à l’école serait en fait une leçon de grammaire.

Nous avons pu voir dans un premier temps que la lecture à voix haute peut-être perçue de plusieurs manières, comme un moyen decommunication et un moyen d’apprentissage. Dans une seconde partie nous allons traiter du sujet, qu’un lecteur serait comme un médiateur entre le texte et l’auditeur.

En effet le lecteur doit faire une interprétation du texte qu’il lit. Pour cela le lecteur doit être très scrupuleux pour faire la meilleure interprétation possible du texte selon A. Manguel. Le lecteur doit savoir que la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire
  • Commentaire

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !