Commenter un poème

Pages: 5 (1094 mots) Publié le: 26 mai 2013
Le tableau le plus célèbre de Marie Laurencin "Apollinaire et ses amis" de 1909. Il y en a 2, l'un à Baltimore, l'autre au Centre Georges Pompidou. Tableau à l'huile
Pour les détails cliquer ici
Poème
"L'Angoisse"
" L'Angoisse" est le 8ème poème de la première section intitulée " Mélancholia " des Poèmes Saturniens.

À Ernest Boutier.
Nature, rien de toi ne m'émeut,ni les champs
Nourriciers, ni l'écho vermeil des pastorales
Siciliennes, ni les pompes aurorales,
Ni la solennité dolente des couchants.
Je ris de l'Art, je ris de l'Homme aussi, des chants,
Des vers, des temples grecs et des tours en spirales
Qu'étirent dans le ciel vide les cathédrales,
Et je vois du même œil les bons et les méchants.
Je ne crois pas en Dieu, j'abjure et je renie
Toutepensée, et quant à la vieille ironie,
L'Amour, je voudrais bien qu'on ne m'en parlât plus.
Lasse de vivre, ayant peur de mourir, pareille
Au brick perdu jouet du flux et du reflux,
Mon âme pour d'affreux naufrages appareille.

Anxiété, Angoisse, Terreur
Angoisse et peur
A la différence de la peur, l'angoisse relève d'un stimulus interne inconnu. Son intensité va de l'anxiété légère à laterreur. L'angoisse est normalement présente dans la réponse au stress.
L'anxiété me signale donc que quelque chose me tracasse. Si je m'entête à repousser cette préoccupation (parce qu'elle est trop inconfortable ou encore parce que elle m'énerve trop), l'anxiété ne pourra qu'augmenter. Si au contraire je regarde en face ma peur, je pourrai identifier précisément mes faiblesses. L'angoisse est uneexpérience émotive de même nature que l'anxiété mais en plus intense. L'intensité plus forte est le signe que l'importance du sujet repoussé est plus grande et donc qu'il est plus urgent encore de l'aborder.
















Plan de commentaire
l'Angoisse est le 8ème et dernier poème de la section " Mélancholia " des poèmes saturniens. Il succède à "A une femme" dans lequelVerlaine qui s'est plié au refus d'Elisa nous fait part de son immense détresse.Tout ce premier recueil "Mélancholia" des poèmes saturniens est rempli de la douce Elisa, la sœur adoptive du poète, son premier amour qui repoussera ses avances. Après la quatrième pièce "Vœu" qui la mentionnait presque explicitement Verlaine nous fait part dans ce dernier poème de son état dépressif et du profonddégoût de l'existence qui l'anime.
I- Un état dépressif
Le chagrin d'amour de Verlaine, la mort de son père le laissent inconsolable "morne et seul". Dans le poème précédent, il nous fait part qu'il souffre affreusement. Plus rien ne l'intéresse, la nature, le charme des couchers de soleils, les arts. Il ne croit plus en rien. Dans ce sonnet encore classique d'alexandrins, le premier quatrain avecl'allitération en "N" et la répétition des "ni" amplifie son refus de la réalité. Ce poème de Verlaine animera les plus vives critiques à sa publication. Verlaine a souvent été qualifié par ses détracteurs d'infantile psychique traînant une affectivité immature nuisible à son adaptation sociale. Verlaine a incontestablement un penchant à la rêverie amoureuse à un univers mental peuplé de fantasmeset de regrets. On sait Verlaine hypersensible mais instable, insatisfait dans sa quête d'absolu, dépressif, sans volonté.
II- La réalité en dérision
La meilleure façon de refuser la réalité c'est de la railler. Verlaine rit de l'Art, de l'Homme, de la poésie, de l'antiquité. L'assonance du "i", son aigu, au second quatrain accentue le désordre mental du poète. Verlaine énumère ensuite sescentres d'intérêt, la poésie, l'antiquité grecque, le gothique. Son pouvoir de discernement a disparu, il ne sait plus faire de différence entre le bien et le mal, le bon et le méchant, Dieu et Satan. Ce n'est que dans le premier tercet qu'il précisera sa pensée philosophique, un athéisme de circonstance, puisqu'il retrouvera la foi ultérieurement dans "'Sagesse".
III- Une poésie parnassienne...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Comment expliquer un poème?
  • Comment analyser un poème ?
  • Comment analyser un poeme
  • Comment lire un poème
  • comment analyser une bande dessinée ou poeme
  • Comment un poeme allie-t-il le réel et l'iréel
  • Comment rimbaud percoit il la ville dans son poeme '' villes''
  • Poême

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !