Commerce International

5641 mots 23 pages
L’avantage comparatif, notion fondamentale et controversée
Bernard Lassudrie-Duchêne et Deniz Ünal-Kesenci*

p. 90-104

L’avantage comparatif est l’argument économique le plus général et le plus puissant pour démontrer l’intérêt de l’échange international et de la spécialisation. Comme l’a remarqué P. Samuelson, ce principe est une des rares propositions, dans les sciences sociales, qui soit logiquement vraie sans être triviale. Il est, à l’inverse, nettement contre-intuitif, et de ce fait difficile à comprendre et à faire admettre. En effet, dans les relations entre nations de puissance économique et technologique inégale, le bon sens conduit à penser qu’il n’y a guère d’échanges mutuellement profitables mais que l’échange se traduit par un jeu à somme nulle composé de gains et de pertes, les plus puissants étant les gagnants et les faibles les perdants, ce qui conduit à l’idée de guerre économique et au protectionnisme, justifié par la défense de la production et de l’emploi national des plus faibles.
C’est pourquoi le raisonnement établi par R. Torrens et D. Ricardo, au début du XIXe siècle, constitue une innovation majeure, permettant la compréhension des échanges internationaux et de leurs effets positifs.
Définition et démonstration élémentaire
Le principe de l’avantage comparatif, dénommé aussi le principe des coûts comparés, s’énonce ainsi : à la condition nécessaire et suffisante qu’il existe une différence entre les coûts comparés constatés en autarcie dans plusieurs pays, chacun d’eux trouvera avantage à se spécialiser et à exporter les biens pour lesquels il dispose du plus fort avantage comparé ou du moindre désavantage comparé, en important en échange les autres biens de ses partenaires.
Il existe deux modèles de base de l’avantage comparatif, qui correspondent à deux théories de la valeur : le modèle classique élaboré dans le cadre de la théorie de la valeur travail et le modèle néo-classique construit dans le cadre de la

en relation

  • Commerce international
    1413 mots | 6 pages
  • Le commerce international
    6586 mots | 27 pages
  • Commerce international
    424 mots | 2 pages
  • Commerce international
    888 mots | 4 pages
  • Commerce international
    4020 mots | 17 pages
  • Commerce international
    763 mots | 4 pages
  • Commerce internationale
    958 mots | 4 pages
  • Commerce international
    1051 mots | 5 pages
  • Commerce international
    3064 mots | 13 pages
  • Commerce international
    51238 mots | 205 pages