Commerce international

3275 mots 14 pages
Le libre-échange: les concepts fondamentaux Note préparée par le Département du Commerce et du Tourisme de l’OEA Juin 2008 La plupart des pays adhèrent au concept du libre-échange, c’est-à-dire à l’élimination graduelle des barrières à la circulation des marchandises, des services et des capitaux. Au plan multilatéral, 152 pays (au 16 mai 2008) sont membres de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC), alors qu’au plan régional, de nombreux pays, particulièrement dans les Amériques, ont négocié des accords d’intégration économique afin de profiter des avantages du libre-échange. Quels sont les éléments théoriques qui justifient le libreéchange? Pourquoi les pays membres de l’OMC croient-ils que la fin du protectionnisme est bénéfique pour les échanges commerciaux? Depuis l’apparition de la théorie des avantages absolus formulée par l’écossais Adam Smith en 1776, les économistes se sont questionnés sur les formes que peut prendre le protectionnisme et comment celui-ci peut être néfaste pour le commerce mondial. Bien que d’autres économistes aient contribué à enrichir la théorie, les concepts fondamentaux et la démonstration faite par Adam Smith demeurent au cœur des arguments pour la libéralisation des économies. Dans cette section, nous présentons des concepts économiques souvent cités dans le discours sur le commerce international. Ces concepts forment le noyau de la théorie du libre-échange. D’abord, avant de discuter de ces concepts, nous allons identifier les pratiques protectionnistes les plus courantes et comment celles-ci peuvent entraver le commerce entre les pays. Les mesures protectionnistes sont multiples, parfois subtiles et souvent la source des disputes commerciales. Ensuite, nous présentons la théorie des avantages absolus d’Adam Smith ainsi que la théorie des avantages comparatifs de David Ricardo qui donnent une justification au libre-échange et expliquent comment celui-ci peut générer des avantages importants pour le commerce mondial. Nous

en relation

  • Commerce international
    1413 mots | 6 pages
  • Le commerce international
    6586 mots | 27 pages
  • Commerce international
    424 mots | 2 pages
  • Commerce international
    888 mots | 4 pages
  • Commerce international
    4020 mots | 17 pages
  • Commerce international
    763 mots | 4 pages
  • Commerce internationale
    958 mots | 4 pages
  • Commerce international
    1051 mots | 5 pages
  • Commerce international
    3064 mots | 13 pages
  • Commerce international
    51238 mots | 205 pages