Complot a versaille

Pages: 5 (1138 mots) Publié le: 26 février 2011
L'histoire des sciences est l’étude de l'évolution de la connaissance scientifique. La science, en tant que corpus de connaissances mais également comme manière d'aborder et de comprendre le monde, s'est constituée de façon progressive depuis quelques millénaires. C'est en effet aux époques protohistoriques qu'ont commencé à se développer les spéculations intellectuelles visant à élucider lesmystères de l'univers. L'histoire des sciences en tant que discipline étudie le mouvement progressif de transformation de ces spéculations, et l'accumulation des connaissances qui l'accompagne.
L'histoire des sciences n'est pas la chronique d'une série de découvertes scientifiques. C'est l'histoire de l'évolution d'une pensée, mais aussi d'institutions qui offrent à cette pensée les moyens de sedéployer, et de traditions qui viennent l'enrichir.
L'histoire des sciences n'est pas l'histoire des techniques. Les unes et les autres sont bien sûr liées, mais ne peuvent être identifiées les unes avec les autres. Lorsque l'homme maîtrise le feu, taille des silex ou invente l'agriculture, il ne fait pas œuvre de science. Et les connaissances qu'il a accumulées en l'occurrence ne sont pas desconnaissances scientifiques, mais des savoirs artisanaux traditionnels.

Au VIe, Boèce fonda les arts libéraux, trivium et quadrivium.
Vers 770 - Apparition et diffusion de la minuscule caroline dans les scriptoria du royaume franc. Elle est à l'origine des caractères de l'écriture latine actuelle. Son adoption rend plus aisée et plus rapide la copie des manuscrits. La minuscule caroline est uneécriture apparue au VIIIe siècle, vers 780 sous l'impulsion de Charlemagne, dans l'école palatine tenue par Alcuin puis elle se répand depuis Saint Martin de Tours où l'érudit s'est retiré à la fin de sa vie. Elle se diffuse ensuite dans tout l'Empire dans les codex, les capitulaires et divers textes religieux avant d'évoluer vers l'écriture gothique au XIIe siècle. Elle présente des formes rondes etrégulières qui la rendent plus facile à lire et à écrire que la minuscule mérovingienne, ce qui assure sa renaissance au XVe siècle, sous la forme de l'écriture humanistique lorsque des humanistes florentins l'ont redécouverte et préférée à l'écriture gothique qu'ils jugeaient artificielle et illisible.
astrolabe
L'astrolabe (du grec astrolabos signifiant « instrument pour prendre la hauteur desastres »[1] ou Almincantarat, Almicantarat) est une double projection plane (le plus souvent une projection polaire) qui permet de représenter le mouvement des astres sur la voûte céleste. Le principe de sa construction est connu depuis l'époque grecque : son invention est attribuée classiquement à Hipparque (v. -190 à -120). Une forme très perfectionnée, datant de -87, la machine d'Anticythère, aété découverte au large de l'île du même nom. Mais son utilisation courante n'a été répandue que par les astronomes arabes, à partir du VIIIe siècle. D'usage limité pour les observations astronomiques, il sert surtout pour l'astrologie, l'enseignement de l'astronomie, et le calcul de l'heure le jour par l'observation du soleil ou pendant la nuit par l'observation des étoiles. Dans sa formesimplifiée, l'« astrolabe nautique », ce fut le principal instrument de navigation depuis le XVIe jusqu'au XVIIIe siècle, au moment où fut inventé le sextant.

834 - Meule à affuter. Cylindre de pierre abrasive, souvent du
grès, mis en rotation pour aiguiser le tranchant des lames de fer. Procédé long et difficile. La première mention d'une meule à affûter, actionnée avec une manivelle, apparut enEurope centrale dans le psautier d'Utrecht.

862 - Cyrille, évêque d'origine grecque, invente la langue cyrillique pour traduire la Bible à l'intention des peuples slaves.

Vers 965 - 970 - Introduction des chiffres arabes en Occident par Gerbert d'Aurillac (futur Sylvestre II). Il écrit également, vers 985, un traité sur l'astrolabe et enseigne l'astronomie.
1120 - Apparition des crayons...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Complot a versailles
  • Complot à versailles
  • complot a versailles
  • Complot A Versaille
  • Complot a versailles
  • complot a versaille
  • Complot à versailles
  • Complots a versailles

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !