Composition dhistoire

601 mots 3 pages
Corrigé 2 COMPOSITION L’Europe dans la confrontation Est-Ouest 1945 à la fin des années 1970 L’Europe véritable « champ de ruines où se propage la peste et la haine » en 1945 aspire à se reconstruire. Cette reconstruction se fera sous l’égide des 2 Superpuissances qui ont libéré l’Europe. Or dès 1947 les Etats-Unis d’Amérique et l’Union Soviétique entrent dans une logique d’affrontement indirect, la guerre froide.
L’Europe sera le théâtre principal de leur affrontement aboutissant à une bipolarisation.
Elle n’est plus maîtresse de son destin, de ses choix politiques et doit s’aligner sur l’un des deux modèles qui se livrent une compétition de tous les instants et dans tous les domaines : idéologique, économique et militaire (en effet la guerre froide revêt plusieurs aspects ou formes). Pourtant à la fin des années 1970 les tensions s’apaisent et l’Europe peut penser à une paix enfin durable et à reprendre son destin en main.
Ainsi on peut s’interroger, comment l’Europe subit-elle l’affrontement que se livrent les deux grands sur son sol au point d’être l’enjeu majeur de la guerre froide ? I. Une Europe soumise à la logique bipolaire lors des grandes crises de la guerre froide, 1947 - 1961
1°) Une Europe sous influence :
- 3 pays décident de son sort lors des grandes rencontres de 1945 : Yalta, Potsdam
- occupations militaires : l’Allemagne, l’Autriche, l’Europe centrale : les motifs d’opposition se multiplient (+Méditerranée, Grèce)
- attraction des modèles y compris culturellement, propagandes
2°) Les crises liées à la mise en place du « rideau de fer » :Churchill le présent dès 1946
- 16 pays adoptent le plan Marshall, le « containment » américain à l’Ouest répond à la soviétisation de l’Europe de l’Est
- « coup de Prague » : fév. 1948 dernier acte de la satellisation de l’Europe de l’Est
- blocus de Berlin Ouest, entérine la partition allemande : naissance de la RFA & RDA
3°) La logique des blocs renforcée par les principes de la «

en relation

  • doc_Methodes_lycee
    3209 mots | 13 pages
  • Docrrine truman
    527 mots | 3 pages
  • Britannicus
    946 mots | 4 pages
  • oceanep
    1968 mots | 8 pages
  • le silence de la mer
    2473 mots | 10 pages
  • Sq4ac paris_Bourgeois
    12232 mots | 49 pages
  • Sciences sociales et sociologie du travail
    7766 mots | 32 pages
  • rgrhehedrh
    9074 mots | 37 pages
  • L'etranger
    6627 mots | 27 pages
  • 18 vigny alfred de
    7048 mots | 29 pages