Composition d’histoire : « expérience combattante et guerre totale 1914-1918 »

Pages: 7 (1526 mots) Publié le: 25 mars 2012
Pour bien comprendre les raisons pour lesquelles nous commémorons chaque année, l’Armistice du 11 Novembre 1918, il est nécessaire de se rappeler les événements qui ont précédé la 1ère guerre mondiale. La tension monte en Europe. C’est la crise dans les Balkans. Devant la menace de guerre, 2 blocs se font face ; La Triple Entente : France, Angleterre et Russie et La Triple Alliance : Allemagne,Italie et Autriche- Hongrie. C’est la course aux armements. Ainsi cette guerre est caractérisée de guerre totale, la notion de guerre totale qualifie donc un conflit armé qui mobilise toutes les ressources disponibles de l'État, sa population autant que l'économie et la politique. Elle ne concerne plus uniquement des objectifs militaires mais, idéologiquement subordonnée à la politique, ellecherche à atteindre des buts de guerre en impliquant l'ensemble de la société ciblée et de ses moyens. Sa durée et son étendue géographique, la capacité de destruction des armes utilisées, l’implication des civils diversifient les conditions des combats, mais dessinent aussi « une expérience combattante » d'un genre nouveau. Ainsi, comment la violence des champs de bataille a-t-elle marqué de façonnouvelle l'expérience combattante ? Comment le caractère total de la guerre influence-t-il l'expérience combattante ? Nous nous proposons donc d’étudier dans un premier temps la guerre totale, une guerre que brutalise les hommes au front… en ensuite … mais qui touche aussi les civils, endeuillés et traumatisés.












La Première Guerre mondiale a entraîné la mobilisation d'environ70 millions d'Européens. Aucun conflit n'a auparavant tué autant en si peu de temps. En moyenne, chaque jour, 900 Français, plus de 1 300 Allemands et 1 450 Russes ont été tués. 20 000 Britanniques sont morts le premier jour de la bataille de la Somme (1916). Parmi les morts, on compte des « disparus » et des soldats impossibles à identifier. Le nombre des blessés est immense ; on recense 8millions d'invalides et d'infirmes, dont les gazés, les mutilés et les blessés de la face ou « gueules cassées ». Jamais les soldats n'avaient été aussi vulnérables dans les conflits précédents. Les bombardements d'artillerie occasionnent environ 75 % des pertes directes. Les éclats d'obus tuent, mutilent et défigurent. Sous le feu des canons, des mitrailleuses, des mortiers, on se terre au fond destranchées, dans les trous d'obus. On s'enferre dans les réseaux de barbelés du no man's land (voir le schéma ci-dessous). Il est alors impossible de se présenter le corps droit et dressé face au feu comme jadis, on ne voit plus l’adversaire. Responsables de souffrances intenses, les gaz horrifient, même s'ils n'ont tué que peu d’hommes mais aussi redoutable car invisible. À ces souffrances s'ajoutentla vue insoutenable des morts et des blessés, mais aussi, la chaleur, le froid, la boue, les parasites, l'épuisement, l'éloignement des êtres chers. Les soldats développent donc des troubles psychiques pendant et après le conflit.








La ténacité des combattants, voire leur consentement au conflit s'expliquent par un ensemble de contraintes et de représentations qui imprègnent etmodèlent leurs comportements, d’où le nouvel aspect de l’expérience combattante. Appelé par l’Etat au nom du patriotisme, sous peine de lourdes sanctions en cas de refus du combat, les soldats font aussi preuve d’un devoir moral, de solidarité vis-à-vis de leurs camarades. Face à l'isolement et à la peur, la solidarité des soldats est essentielle au front. Les liens avec l'arrière sont rares, etcensurés, avant la mise en place tardive des permissions. La plupart des soldats ont, de plus, le sentiment de mener une guerre défensive pour sauver le sol de la mère-patrie, de défendre la civilisation contre la barbarie, la paix universelle, mais aussi leur famille. Les défections au combat se produisent mais sont rares et les mutineries de 1917 ne relèvent pas du pacifisme (idéologie ou ensemble...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Expérience combattante et guerre totale
  • l"expérience combattante de 1914 a 1918
  • 1914-1918 Une guerre totale
  • En quoi la guerre de 1914-1918 est-elle une guerre totale ?
  • L Experience Combattante Dans Une Guerre Totale A Trave
  • 1914-1918 : Les franais engags dans une guerre totale
  • Comment la guerre a profondement marqué l'esprit des combattants dans la guerre de 1914-1918
  • La guerre meutriere de 1914-1918

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !