Composition

675 mots 3 pages
Composition d’Histoire (sans développement)
L’historien et les mémoires des victimes de la seconde Guerre Mondiale La mémoire est désignée comme la capacité collective et individuelle à se souvenir et conserver des faits. Contrairement à l’Histoire, la mémoire est très souvent partiale, car elle est constituée de personnes ayant vécu ces évènements. L’historien a pour rôle de différencier les opinions, les points de vue et les prises à partis des faits réels. La seconde Guerre Mondiale a été le théâtre d’actes d’une barbarie telle qu’ils étaient tout simplement inconcevables et inimaginables quelques années auparavant. Les évènements de cette guerre sont complexes et innombrables, tout autant qu’innommables. Leurs mémoires ont donc évolué, suivant le message qui voulait être transmis à l’opinion publique.
Comment et dans quels contextes ces mémoires ont-elles évolué ?
Tout d’abord nous étudierons la mémoire du régime de Vichy, puis nous verrons l’évolution de la mémoire de la Shoah, enfin nous tenterons de mettre en évidence le rôle de l’historien dans les mémoires et l’Histoire. La mémoire de Vichy :
Le mythe résistancialiste
La période (de 1945 à la fin des années 60), définition et défenseurs (Gaullistes et communistes, dit « le parti des fusillés ») de cette version de l’histoire, thèse du glaive et du bouclier. Donc « épuration » très limitée. Mise en avant des « malgré-nous » et leur procès en 1953 où ils sont annesités (conflits entre familles des victimes et soldats, désignés eux aussi comme victime). Refus d’établir une culpabilité ne profitant pas au plus grand nombre.
Exemples de films traduisant l’ordre d’idée de l’époque (La grande vadrouille ; Paris brûle-il ?)
La reconnaissance de la collaboration
Longues investigations des historiens et accumulation de preuves desquelles en découlent des preuves irréfutables (La France de Vichy de Robert Paxton), procès de collaborateur Français (Paul Touvier en 1994 mais surtout Maurice Papon en

en relation

  • La composition
    1423 mots | 6 pages
  • Composition
    1005 mots | 5 pages
  • composition
    1301 mots | 6 pages
  • Composition
    253 mots | 2 pages
  • Composition
    748 mots | 3 pages
  • La composition
    509 mots | 3 pages
  • Composition
    509 mots | 3 pages
  • composition
    738 mots | 3 pages
  • La composition
    883 mots | 4 pages
  • la composition du son
    1386 mots | 6 pages