Comptabilité

Pages: 16 (3961 mots) Publié le: 20 juillet 2013
Les travaux de fin d’exercice

Introduction :


1- Les travaux de fin d’exercice : Quel est l’intérêt  ?


Question :
Que constatez vous, à travers l’inventaire extra-comptable effectué par l’entreprise « FAHD » ?


Constatations :
- La prime d’assurance payée en 2004 couvre l’entreprise pendant 12 mois à savoir une partie de l’année 2005
- Il existe uneimmobilisation dont la valeur a diminué (matériel de transport)
- Il existe un élément d’actif circulant dont la valeur a diminué à la fin de l’exercice (TVP)


Question : Comment doit-on procéder ?

Après l’inventaire extra-comptable, il faut procéder à la régularisation des comptes de la balance avant inventaire qui ne reflètent pas la situation réelle de l’entreprise.
Ainsi, onpourra déterminer le plus exactement possible le résultat de l’entreprise à la fin de l’exercice comptable.
2- Les travaux de fin d’exercice : Quelles étapes ?
Les travaux de fin d’exercice sont effectués dans l’ordre suivant :







3- Quelles sont les obligations légales de l’entreprise ?
Support : Quelques articles de la loi n° 988, votée par la chambre desreprésentants le 4 Août 1992 et promulguée par le Dahir n°1.92-138 du 25 Décembre 1992 :
Article 5 : La valeur des éléments actifs et passifs de l’entreprise doivent faire l’objet d’un inventaire au moins une fois par exercice à la fin de celui-ci

Article 6 : Il doit être tenu un livre d’inventaire sur lequel sont transcrits le bilan et le compte de produits et de charges de chaque exercice

Article 7 :Le livre journal et le livre d’inventaire sont cotés et paraphés dans la forme ordinaire et sans frais par le greffier du tribunal de première instance du siège de l’entreprise. Chaque livre reçoit un numéro répertoire par le greffier sur un registre spécial
Chapitre n° 1 : Les amortissements

I- Notions et intérêts :

Exemple n° 1 :

Une machine de production acquise au cours del’année 2003 à une valeur de 250 000 DH verra sa valeur diminuer en 2004 à 200 000 DH.
La différence de valeur de 50 000 DH traduit la diminution de cette valeur après une année (le temps)

Exemple n° 2 :

Un matériel de transport acquis le 21/04/2003 pour une valeur de 300 000 DH, après une année d’utilisation sa valeur a diminué à 250 000 DH.
La différence de valeur de 50 000 DHtraduit la diminution de cette valeur à cause de l’usage

Exemple n° 3 :

L’entreprise «FIKRI » a acquis le 02/01/2003 un micro-ordinateur pour 15 000 DH. L’apparition au cours de l’année 2004 d’un nouveau modèle plus moderne, plus productif et mieux adapté aux conditions nouvelles du marché a entraîné une dépréciation de 3 000 DH pour l’ancien modèle.
La diminution de la valeur de cemicro-ordinateur est causée par le progrès technique

Définition : L’amortissement est la constatation comptable de la dépréciation définitive des éléments d’Actif immobilisé, causée par le temps, l’usage ou l’obsolescence

II- Calcul des amortissements :
A- Base de calcul :


Exemple 1 :
Un camion de transport des marchandises est acquis le 01/01/2004 au prix (HT) de 240 000 DH. Sa duréede vie est estimée à 5 ans et son mode d’amortissement est linéaire
TAF : Etablir le plan d’amortissement de cette immobilisation en utilisant l’annexe n°1



Annexe n°1 :






























Solution :
Les données :
Ve = 240 000 DH
n = 5 ans t = 1/5 * 100 = 20%

Le plan d’amortissement

|Années |Base|Taux |Annuités |Amortissements cumulés (∑A) |VNA = Ve - ∑A |
|2004 |240000 |20% |48000 |48000 |192000 |
|2005 |240000 |20% |48000 |96000 |144000...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Comptabilité
  • Comptabilite
  • Comptabilité
  • Comptabilité
  • Comptabilité
  • comptabilité
  • comptabilité
  • Comptabilité

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !