Compte rendu de La Bête Humaine d'Emile Zola

Pages: 8 (1874 mots) Publié le: 4 janvier 2015
La Bête humaine, d’Émile Zola,
1890.


Né le 2 avril 1840 à Paris, Émile Zola était connu comme un journaliste français ainsi qu'un écrivain naturaliste reconnu du monde entier. Il est l'écrivain de La Bête Humaine, un roman naturaliste publié en 1890.
Il y narre un récit qui se déroule au dix-neuvième siècle en s'aidant d'un narrateur omniscient, où les principaux thèmes sont leschemineaux puis le meurtre.

La Bête Humaine est le dix-septième volume de la série des vingts ouvrages nommée « Les Rougon-Macquart ». Les faits divers qui paraissaient dans la journaux à cette époque ont inspiré Zola pour l'écriture de ses romans. Effectivement, les accidents de chemins de fer comme Monte-Carlo ou encore Cabbé-Roquebrune et les meurtres courraient les rues comme le fameux meurtrier ensérie "Jack l’Éventreur". Le thriller est également un documentaire car on remarque que l'auteur décrit avec précision l'environnement de travail des chemineaux et les chemins de fer avec ses minutieuses informations.
Les caractéristiques liées au mouvement littéraire de l'époque sont reprises dans cette œuvre, elle dénonce la réalité tout en respectant précisément le mode de vie de l'époque,en exagérant quelque peu les sentiments des personnages et en décrivant avec une importante précision, dépassant ainsi le simple réalisme.
Les contemporains de Zola furent surpris, choqués par cet ouvrage décrivant un univers sanguinolent, sombre et exagéré.

Dans l’œuvre de l'écrivain naturaliste, le champ lexical du chemin de fer est important, et nous affirme que l'univers des chemineauxest extrêmement présent. «métal», «machines», «aiguilleur», «rails», «wagons», «gare», «signal rouge» (Chapitre 1, page 26, aux lignes 5 à 10). La plupart des personnages travaille dans la compagnie ferroviaire de Grandmorin, qui est d'ailleurs président de celle-ci, comme Jacques Lantier, mécanicien et employé dans la compagnie de Grandmorin en binôme avec Pécqueux, le conducteur de la Lison.Dans cet univers ferroviaire, les sentiments s'emmêlent. L'amour et la jalousie se suivent tout au long du roman.
Cela apparaît d'abord avec la jalousie de Roubaud «les lames empoisonnaient de sa jalousie» (page 47) envers, en premier temps, Grandmorin provocant un meurtre puis l'amour de Séverine et Jacques le poussant au meurtre de sa propre femme. Ensuite, il y a également tous les prétendantsallant de Henri à Cabuche et en passant par le chef-de-gare qui lui consacre un amour particulièrement passionné.
Il y a aussi la jalousie de Flore qui cause son suicide et finalement Pécqueux, qui, lui aussi, aveuglé par la jalousie «enragé d'ivresse et de jalousie» (page 410, ligne 12), pousse Jacques et lui-même à mettre fin à leurs jours.






À travers cet ouvrage, l'auteur prouveses aptitudes, il comble son soucis d'exhaustivité en relatant parfaitement le milieu des chemins de fer, son mode de fonctionnement et les conditions de vie des employés. Il va même à employé l'«hyper-réalisme» allant jusqu'au gore. «Les deux hommes, tombés ensemble, entraîner sous les roues par la réaction de la vitesse, furent coupés, hachés, dans leur étreinte.(...) On les retrouva sans tête,sans pieds, deux troncs sanglants qui se serraient encore, comme pour s'étouffer.» (page 410)
De plus, Zola réussit à donner un aspect humain aux personnages par le narrateur omniscient. Jacques Lantier exprime ce qu'il ressent.
Finalement, Zola conserve l'objectivité du récit naturaliste favorisant alors d'avoir notre propre idée des actes sans être influencé.

Alors que, principalementsecondaire, un rôle important est accordé à chacun des personnages du livre.
Nous avons tout d'abord Jacques Lantier qui est le personnage principal du roman. Il est mécanicien et est un employé plus que sérieux, héritier de la famille des Rougon-Macquart. C'est le second fils des parents "gamins". Il est atteint d'une fêlure héréditaire suite à des grands-parents alcooliques, une mère alcoolique...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • La bête humain d'emile zola
  • La bête humaine d'Emile Zola
  • La bête humaine d'emile zola
  • La bête humaine d'émile zola
  • La bête humaine compte rendu
  • Analyse de la bete humaine d'emile zola
  • Commentaire littéraire chapitre x – la bête humaine d’emile zola
  • Zola

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !