Compte rendu d'une oeuvre littéraire

Pages: 15 (3711 mots) Publié le: 26 avril 2013
Histoire et évolution de la langue arabe
L'arabe appartient à la famille des langues afro-asiatique (ou chamito-sémitique) constituée de plus de trois cents langages,  dont certains se sont éteints et d'autres ont été utilisés de façon secondaire comme langue liturgique. L'arabe et l'hébreu sont les deux principaux exemples de langues sémitiques vivantes tandis que le Haoussa et divers dialectesBerbères sont des exemples de survivance des langages Hamites.

Le plus ancien exemple connu, d’Arabe consigné, est une inscription trouvée dans le désert syrien et datant du IVe siècle après JC. Les tribus arabes préislamiques qui ont vécu dans la péninsule arabique et dans les régions voisines ont eu une florissante tradition orale poétique. Mais, jusqu'au huitième siècle de notre ère,  ellene fut pas systématiquement rassemblée et enregistrée sous forme écrite. Ce langage poétique, sans doute le résultat de la fusion de divers dialectes, finit par être considéré comme un style littéraire ou raffiné qui représentait un lien culturel entre les différentes tribus.

Le Prophète Muhammad (Pbsl) a reçu les messages de Dieu en arabe par l’intermédiaire de l'ange Gabriel sur une périodede vingt-trois ans, de 610 à 632 après JC. Le Saint Coran, contenant ces messages, fut initialement mémorisé par des récitants professionnels (hufaz et qura '). Avec la propagation de l'Islam, différents accents dans la prononciation du Coran apparurent jusqu'à ce qu'une version normalisée (avec des notations pour les différents accents) soit achevée sous le troisième calife, Uthman Ibn Affan, aumilieu du septième siècle de notre ère. Comme de plus en plus de non-arabophones se convertirent à l'islam, le Coran devint le lien le plus important entre les musulmans, Arabes et non-Arabes, vénéré pour son contenu et admiré pour la beauté de son langage. Les Arabes, indépendamment de leur religion, et les musulmans, quel que soit leur origine ethnique, tiennent en plus haute estime la languearabe et la considère comme le véhicule d'un riche patrimoine culturel. C'est cette relation intime entre le Coran et l'arabe qui a donné à la langue son statut spécial et qui a contribué à l'arabisation de populations diverses.

La diffusion de la langue arabe

Au début du VIIIe siècle, l'empire arabo-islamique s’étendit de la Perse à l'Espagne, entrainant la cohabitation entre Arabes etpopulations locales qui parlaient des langues différentes. En Syrie, au Liban et en Palestine, où la majorité de la population parlait un dialecte araméen et où les tribus arabes étaient présentes dans le voisinage, les langues locales furent, pour la plupart, remplacées par l'arabe. En Irak, l'arabe devint la langue dominante dans une population qui parlait l'araméen et le persan. Un processus plusprogressif d'arabisation se produisit en Egypte où le copte et le grec étaient les deux langues dominantes. En Afrique du Nord où les dialectes berbères étaient parlés et sont encore utilisés dans certaines régions, le processus d'arabisation fut moins complet. La Perse et l'Espagne, cependant, conservèrent leurs langues d’origines respectives.

Durant les premiers jours de l'Empire, la majoritéde la population ne semble pas avoir utilisé uniquement la langue arabe. L'interaction de l'arabe avec d'autres langues a conduit à l'emprunt d'un nouveau vocabulaire qui a enrichi la langue dans des domaines tels que les pouvoirs publics, l'administration et la science. Ceci, en addition aux riches ressources internes de l'arabe, a permis à la langue de devenir un moyen approprié pour gouvernerun vaste empire. Sous la dynastie des Omeyyades (661-750 ap JC), avec Damas comme centre du pouvoir califale, l'arabe a conservé sa tradition d'excellence comme langue de poésie, enrichissant sa littérature avec des traductions de textes persans ou en provenance d'autres langues, et a acquis une nouvelle terminologie dans divers champs d'études comme la linguistique, la philosophie et la...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Compte rendu des genres littéraires
  • Compte rendu d'une reunion
  • compte-rendu d'une réunion
  • Qu'attendez vous de la lecture d'une œuvre littéraire ?
  • Compte rendu: les genres littéraires de d. combe
  • Critères d'appréciation d'une oeuvre littéraire
  • Oral compte rendu d'une réunion
  • Compte rendu d'une expérience d'écriture

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !