Concentration et concurrence peuvent-elles coexister?

510 mots 3 pages
On distingue différents types de fusions-acquisitions en fonction des motifs qui les justifient. On distingue les opérations dont le but économique est l'intégration verticale, celles qui visent l'intégration horizontale et celles qui conduisent à des conglomérats visant une simple logique de portefeuille.
Lorsque les motifs sont essentiellement stratégiques et/ou productifs on parle de :
Concentration horizontale (rachat de concurrents sur le même marché)
Concentration verticale (rachat de clients et/ou de fournisseurs)
Conglomérats. Les groupes d'entreprises qui se forment sur la base de considérations financières sont souvent dénommés "conglomérats" (i.e. agglomération d'activités pas forcément cohérentes d'un point de vue productif). L'une des principales raisons d'être des conglomérats est la diversification : en se diversifiant dans des activités différemment affectées par la conjoncture économique, les groupes financiers réduisent la variabilité de leurs performances, le risque d'être lourdement affectés par la conjoncture.
Les concentrations observent des modes ou de grandes tendances. Ainsi dans les années 1920, les concentrations verticales prévalaient, alors que les conglomérats se développaient dans les années 1960 et 70 aux États-Unis et dans les années 1980 en Europe.Pour les entreprises cotées en bourse, il peut y avoir opération amicale (accord entre les directions des deux entreprises avant de soumettre le projet aux actionnaires) ou hostile (proposition unilatérale de l'une des entreprises aux actionnaires de l'autre).

Bourse de Paris
Le plus souvent, les fusions et acquisitions sont l’aboutissement d’un accord entre la cible et l'acquéreur, au terme d’un processus de due-diligence ou non, afin d’établir le juste prix pour les deux parties. C’est le cas pour les sociétés non cotées, et donc sur un marché de gré à gré, mais également dans la majeure partie des cas pour les sociétés cotées en bourse. Le processus a l’avantage – en théorie

en relation

  • Concurrence et concentration peuvent elles coexister ?
    288 mots | 2 pages
  • La concurrence et la concentration peuvent-elles coexister.
    961 mots | 4 pages
  • Concentration et concurrence peuvent-elles coexister?
    845 mots | 4 pages
  • Concentration et concurrence peuvent-elles coexister?
    359 mots | 2 pages
  • Concentration et concurrence peuvent elles coexister ?
    5098 mots | 21 pages
  • Concentration et concurrence peuvent t-elles coexister
    2225 mots | 9 pages
  • Concentration et concurrence peuvent t'elles coexister?
    648 mots | 3 pages
  • Concurrence
    1213 mots | 5 pages
  • Les barrières de l'entrée
    3060 mots | 13 pages
  • La concentration des médias en union européenne
    5741 mots | 23 pages