Conférence de copenhague

1645 mots 7 pages
Conférence sur Copenhague
Noël Mamère/Jean-Jacques Barberis

Noël Mamère

Il est plus pertinent de parler de bouleversement climatique plutôt que de changement. * Alain Grain, La fragilité de la puissance ( capacité à s’autodétruire mais puissance qui peut être utilisée contre le réchauffement. * Harald Welzer, Les guerres du climat. Il n’y a pas de statut pour les réfugiés climatiques dans la convention internationale de Genève de 1951.

Mer d'Aral : détournement du fleuve Amour pour la culture du coton. Il y a une action de l'homme sur les changements de notre paysage. Le réchauffement doit apprendre à nous limiter. Il révèle aussi l'ampleur de nos inégalités. La richesse des nations développées s'est faite sur l'esclavage, l'exploitation des ressources ( permet à nos pays d'être des gaspilleurs, enviés par les pays exploités. Des sociétés française de pétrole/gaz sont les fournisseurs de la junte birmane. Areva au Niger. Nous avons une dette écologique vis-à-vis d'un certain nombre de pays. Le réchauffement est l'expression de la vulnérabilité des hommes et du monde, et rend encore plus vulnérables les « damnés de la Terre ». Ils prennent conscience de la pauvreté et du fait que nous nous nourrissons sur leur dos et sur la dette. Cela ne peut que nourrir encore plus la haine envers des sociétés comme les nôtres. Aujourd'hui il y a environ 30 millions de réfugiés climatiques. Les grandes migrations de ces réfugiés se font à l'intérieur des pays pauvres. Le bouleversement climatique fait environ 300 000 morts/an. Des maladies que l'on croyait réservées à des pays du Sud viennent dans nos pays et risquent de provoquer des pandémies.

Le réchauffement pose aussi des problèmes géopolitiques : guerres liées à l'eau, problèmes sanitaires... Ce n'est pas qu'un défi écologique mais aussi économique, politique, social, pour les pays riches ( question de la dette écologique ou dette climatique (Bernard Arnaud). Importance du droit international pour construire

en relation

  • La conférence de copenhague
    998 mots | 4 pages
  • Conference de copenhague
    3618 mots | 15 pages
  • Conférence de copenhague
    3056 mots | 13 pages
  • Conférence de copenhague
    968 mots | 4 pages
  • Quel bilan pour la conférence de copenhague?
    4713 mots | 19 pages
  • Bilan de la conférence de copenhague
    1162 mots | 5 pages
  • La conférence de copenhague résumé d'internet
    321 mots | 2 pages
  • Protocole de kyoto
    10269 mots | 42 pages
  • Enseignements
    8001 mots | 33 pages
  • Changements climatiques
    4267 mots | 18 pages