Connaissance de soi

Pages: 8 (1790 mots) Publié le: 20 mars 2013
LA CONNAISSANCE DE SOI EST-ELLE UNE ILLUSION SUR SOI?
Le « soi » est un pronom personnel réfléchi. Il implique nécessairement une conscience c’est-à-dire un acte réflechi de retour sur ses propres pensées. En effet, la conscience est dans un premier sens le simple fait d’être présent à son savoir c’est-à-dire savoir ce qu’on pense (ressent, etc.) au moment où on le pense et où on le ressent. Laconscience de soi est la simple conscience de son existence et non pas de ce que je suis. La conscience de soi crée donc une distance de soi à soi qui permet de juger nos propres expériences de vie : je vais avoir conscience de ce que je pense, de ce que je veux, de ce que je désire. La conscience est donc la condition de possibilité de la conscience morale c’est-à-dire de la faculté qui me permetd’évaluer mes actes et mes pensées (= gewissen). Je suis également une personne c’est-à-dire un individu se caractérisant par la conscience et la responsabilité de ses actes.
Néanmoins, Si la conscience rend possible de convaincre le soi, il faut encore définir quelles sont les pensées et les actes qui caractérisent ma personnalité. Ceci nous conduit à dégager un premier problème. Laconscience me permet de mettre à distance ce que je vis, l’ensemble de mes réactions et me permet donc de me connaître comme un objet extérieur. Mais, parce que je suis celui qui éprouve et sait ce qu’il éprouve, il est possible que je sois le mieux placé pour me connaître moi-même : je suis le seul à connaître mes pensées, mes désirs. Mais, bien que je connaisse chacune de mes pensées (hypothétiquement),mes perceptions, mes désirs, on ne peut réduire le moi à tout cela. Pour définir ce qui nous caractérise, nous pratiquons un jugement, la plupart du temps subjectif. Ainsi, je vais dire d’un acte qu’il est moi et d’un autre qu’il n’est pas moi de façon inconsciente (Or j’ai fait les deux). Ce qui nous ammene donc à penser que chacun de nous cherche à s'établir une idendité de "soi", de façonsubjective ou non, et ainsi que nous cherchons une connaissance de soi au dela des illusions.
On peut donc se demander si, parce que j’ai conscience de l’ensemble de mes pensées, je suis le mieux placé pour me connaître moi-même, ou si inversement, toutes connaissances de soi implique un jugement subjectif de soi, ce qui rend donc illusoire l’idée même de connaissance de soi.

I – La consciencede soi, parce qu’elle rend possible une présence immédiate à soi et donc une connaissance de soi.
--> Qui donc serait mieux plaçé que moi pour me connaitre ?
La conscience de soi renvoi à la personne et implique un acte réflechi par lequel la personne prend connaissance de ses pensées. C’est-à-dire qu’il sait ce qu’il pense au moment où il le pense. Je sais ce que je pense à chaque instant. Parexemple, je pense à une idée, je peux tout à fait pendre conscience de penser à cette idée sans en avoir la connaissance . Une pensée consciente peut être fausse ou contradictoire.
Par exemple Descartes, dans les Méditations Métaphysiques, cherche à montrer par un doute méthodique (dans lequel il remet en cause tout ce qui est "acquis") ,que la conscience de soi peut être considérée comme uneréalité. Pour ce faire, il se force à considérer comme faux tout ce qui n’est pas absolument certain. "Je pense donc je suis" --> Il dit que tous nos sens nous induisent en erreur, nous font douter, cependant, son esprit rationnel (cartésien) met en evidence le fait que lorsqu'on pense au fait que l'on existe ou non, alors on existe alors nous avons "conscience de soi".
Néanmoins même si tout ceque je pense s’avère faux, même si un dieu trompeur ou "malin-genie"me conduit à penser des choses sans aucun rapport avec ce qui est. Et même si un dieu trompeur me mettait dans l’esprit que je n’existais pas il n’en serait pas moins que je suis certain d’exister à chaque fois que je pense quelque chose. Ainsi Descartes en déduit que l'on a la certitude d’exister à chaque fois que l’on pense....
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Pour la connaissance
  • Connaissance
  • Connaissance
  • Connaissance de soi
  • La connaissance
  • La connaissance
  • La connaissance
  • La connaissance

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !