Consommation sucre

Pages: 2 (281 mots) Publié le: 1 février 2011
La consommation de sucreries chez les 18-50 ans

D’après plusieurs études menées sur la consommation de sucreries, on remarque que selon les catégoriessocioprofessionnelles la consommation n’est pas la même.

Ainsi, d’après une étude de l’INPES, les individus les moins diplômés mangent plus de sucreries avec une augmentation depuisle début des années 2000 de 9.3 % à 11.2%. Suivent les ouvriers et employés qui augmentent de 7.8 % à 10.5 %, puis les professions intermédiaires avec une évolutionpositive de 3.9% à 6.1%. Enfin les catégories plus favorisées augmentent leur consommation de 3.5% à 4.8%. Aussi, certaines confiseries « bas de gamme » sont moins raffinées, etles quelques avantages du sucre tel que le magnésium et la vitamines B1, ne sont pas présentes dans celles-ci, ce qui entraîne des troubles de la mémoire et une sensibilitéaccrue au stress et à la fatigue.

En plus de l’augmentation de l’obésité, les gros consommateurs d’aliments sucrés ont un risque de diabète de type 2 et le sucre estfacteur de beaucoup d’autres maladies. Plusieurs études montrent que la consommation élevée de sucreries augmente le risque de cancer du côlon. Aussi, le sucre contribue auvieillissement et entraîne des risques cardio-vasculaires. Les consommateurs de sucreries sont aussi ceux qui mangent le moins de légumes crus et de fruits, qui sont desaliments essentiels à notre santé.

La consommation de sucrerie touche autant les hommes que les femmes, seuls les inégalités sociales font varier la consommation dessucreries.

Le sucre pour l’apport nutritionnel oui, mais avec une consommation modérée.

L’article peut être édité dans :

- Paris Match
- Femme Actuelle
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le sucre
  • Le sucre
  • Le sucre
  • Le sucre
  • Sucrée
  • Le sucre
  • Le sucre
  • Le sucre

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !