Conte

736 mots 3 pages
Dans le cadre du cours « Forme simple et Interprétation», nous devions assister à une soirée de conte. Deux conteurs nous ont raconté plusieurs contes, portant sur plusieurs sujets. Suite à cette soirée, nous devons faire l’analyse du conte « Le pêcheur et sa femme» des frères Grimm. Dans cette analyse, vous pourrez voir les caractéristiques du conte, le rapport à l’oralité et le langage scénique que j’aurais mis dans ce conte.
Il existe plusieurs caractéristiques qui nous permet de constater que « Le pêcheur et sa femme» est bien un conte. Tout d’abord la définition du conte est : « C’est un récit de fiction généralement assez bref qui relate au passé les actions, les épreuves, les péripéties, vécues par un personnage.» Le conte des frères Grimm est un récit cour d’environ six pages racontant l’histoire du pêcheur et de sa femme lorsqu’ils trouvent un poisson prince. On peut voir que ce conte est écrit au passé grâce aux verbes en voici quelque exemple : alla, fera, s’avança, etc. Il y a l’utilisation d’une formule de distanciation, car le conte commence par il était une fois. Il y aussi la présence du merveilleux comme lorsque le poisson accord des souhaits au pêcheur et la transformation de la maison par magie. Il y a aussi l’univers des possibles où tout peut arriver, par exemple, dans ce conte, on ne sait pas jusqu’où vont aller les demandes de la femme et ce que le poisson va lui accorder. La construction du conte est simple, il est écrit en prose et il y a un vocabulaire très facile à comprendre, donc accessible à tous. Les personnages sont sans profondeur, on ignore leur passé et leur future et on apprend peu à les découvrir durant l’histoire. Toutes ses caractéristiques prouvent que ce récit est un conte.
Par la suite, lorsqu’un conteur récit un conte celui-ci prend tout son sens, car un conte est d’abord et avant tout crée pour être transmis oralement. La conteuse faisait la voix du poisson et celle du pêcheur ce qui rendait le conte beaucoup plaisant

en relation

  • Conte
    4478 mots | 18 pages
  • Le conte
    251 mots | 2 pages
  • Le conte
    454 mots | 2 pages
  • Le conte
    1471 mots | 6 pages
  • La conte?
    502 mots | 3 pages
  • Conte
    473 mots | 2 pages
  • Le conte
    1742 mots | 7 pages
  • Conte
    260 mots | 2 pages
  • Le conte
    909 mots | 4 pages
  • Le conte
    763 mots | 4 pages