Controleur de gestion

Pages: 33 (8081 mots) Publié le: 30 décembre 2011
Chapitre 1
L’efficacité allocative du marché (approche classique)
I-Qu’est ce que l’école classique?
11- Auteurs et dates
L’école classique : une série d’intellectuels principalement anglais et écossais :
SMITH (1723- 1790) : 1759 (Théorie des Sentiments Moraux) 1776 (Enquête sur la nature et les causes de la Richesse des Nations)
RICARDO (1772-1823) : 1817 (Les Principes d’EconomiePolitique)
MALTHUS (1766-1834) : 1798 (Essai sur le Principe de Population) 1820 (Principes Economie Politique)
SAY (1767-1832) : 1803 (Catéchisme d’économie politique) / 1828 (cours complet d’économie politique pratique)
JS MILL (1806- 1873) : 1848 (Principes d’Economie Politique)
Qui sont-ils ?
Des libéraux « révolutionnaires ».
Des pasteurs recherchant un ordre naturel
Des bourgeois cherchant àcomprendre comment « augmenter la richesse totale »
Des philosophes cherchant à dessiner les contours d’un système économique sur le modèle de la physique afin d’exprimer des lois qui régissent l’économie
12- Les grandes lignes de l’économie classique
Une économie du « surplus »
La question des classiques est celle de la richesse sociale, c'est-à-dire des moyens d’augmenter la puissance d’unenation en permettant à une population plus large de vivre correctement (on est encore dans l’optique d’une lutte contre la famine). Dans ce contexte, la richesse, pour les classiques est d’abord richesse d’une nation, d’une entité collective. Ensuite elle se mesure en flux : c'est-à-dire en quantité de produits qui circule dans l’économie
Distinction Stock /Flux :
Stock : quantité de biens etservices dont on dispose à un moment donné (ex : le 31 Décembre : capacités productives du pays)
Flux : quantité de biens et services produits au cours d’un intervalle de temps (ex : une année : le PIB)
La question de la richesse est tantôt celle du stock (le patrimoine) ou du flux (les salaires par exemple)
Une économie riche est une économie qui produit un flux important.
Comment le mesurer ?En comparant le « stock année n et le stock année n+1). Le flux doit être au moins égal au stock (on reconstitue ainsi les avances, et l’économie est stationnaire). Si le flux devient plus important que le Stock, alors l’économie est en croissance. Elle produit chaque année un surplus qui s’accumule : le stock croît.
Il faut donc produire les institutions adéquates afin qu’année après année, lestock croisse. Ce Stock forme la capacité productive du pays, ce qui demeure une fois que l’on a retranché des richesses produites les richesses consommées (afin d’assurer cette production). En effet, si onproduit juste ce qu’il faut pour se nourrir (consommer) l’économie forme un jeu à somme nulle : le travail produit juste les conditions de sa reproduction. Il faut donc parvenir à produire plusque l’on consomme et à conserver année après année sous forme de moyens de production ce qui n’est pas consommé. Ainsi la capacité de production du pays croît année après année. En termes modernes l’enjeu ici visée est celui de l’investissement…et de l’accumulation du capital qui caractérise le capitalisme. Le stock est accumulé sous forme de moyens de production qui décuplent la capacité du payset lui permette en d’avoir chaque année un flux encore plus important… et donc à l’issue de ce processus un surplus non seulement renouvelé mais augmenté. Pour cela il faut trouver le bon mécanisme : ce sera le marché, qui est sensé guider naturellement et vertueusement ce processus. On s’éloigne ainsi progressivement de la misère, de la famine, de la dureté naturelle.
Une richesse réelle : ladichotomie monétaire
Pour les classiques la richesse n’est donc pas monétaire. Elle est réelle, matérielle. La monnaie n’est qu’un voile : on parle de dichotomie monétaire.
Une mesure de la richesse par le travail
Pour les classiques l’origine de la valeur c’est le travail incorporé dans les biens. C’est un fondement à la fois « naturel » et « physique » lié à la production. En cela la « vraie...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Le contrôleur de gestion
  • Le controleur de gestion
  • Controleur de gestion
  • Controleur de gestion
  • Le controleur de gestion
  • Contrôleur de gestion
  • Le controleur de gestion
  • Controleur de gestion

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !