Convaincre et persuader

1080 mots 5 pages
Dans une société où l’apparence, par l’intermédiaire des médias, a autant d’importance, il est essentiel de s’interroger sur les modalités, le sens ou la portée de ce qui semble s’être institué comme une norme. Aujourd’hui, quelle place accorde-t-on à la parole ? Au discours ? Les auteurs littéraires, des hommes comme Voltaire, comme Diderot, si habiles à manier la langue, à une époque où les médias n’existaient pas, parvenaient à faire passer leurs idées sans payer de leurs personnes. Dès lors, cela pose la question de la place des textes écrits que l’on peut examiner en se posant la question suivante :
Les textes littéraires et les formes d’argumentation souvent complexes qu’elles proposent vous paraissent-ils un moyen efficace de convaincre et de persuader ?
Après avoir montré l’efficacité de ces formes d’écriture dans un premier point, nous nous interrogerons sur les modalités qui font qu’un texte argumentatif est inefficace. (Je choisis de développer la seconde partie, sur l’inefficacité des formes argumentatives.) Si les textes argumentatifs incontestablement ont une efficacité, il est néanmoins indéniable de remarquer que cette efficacité varie.
En effet, certains textes posent problème quant à leur compréhension. Les Essais de Montaigne par exemple, de par la complexité de leur langage posent clairement un problème : les lecteurs peu habitués à la langue du 16ème siècle ne se retrouveront pas dans les propos de Montaigne probablement parce que la fameuse barrière de la langue est présente entre eux et le sens et donc l’efficacité du texte. De la même façon, Rousseau reproche, dans son Emile ou l’éducation, à La Fontaine, les tournures des vers, les approximations avec la réalité : un renard ou un corbeau parlent donc ? Et qui plus est, ils emploient le même langage ? La critique est ici plus grave parce qu’elle porte sur la manière dont La Fontaine manipule la réalité pour faire passer ses morales. Même si dans sa préface aux Fables, La

en relation

  • Convaincre et persuader
    784 mots | 4 pages
  • Convaincre persuader
    9988 mots | 40 pages
  • convaincre et persuader
    266 mots | 2 pages
  • Convaincre et persuader
    2290 mots | 10 pages
  • Convaincre et persuader
    906 mots | 4 pages
  • Convaincre et persuader
    962 mots | 4 pages
  • Convaincre et persuader
    1503 mots | 7 pages
  • convaincre et persuader
    4053 mots | 17 pages
  • Convaincre et persuader
    1452 mots | 6 pages
  • Convaincre ou persuader
    1235 mots | 5 pages