Corneille et le cid

509 mots 3 pages
Pierre Corneille est né en 1606, à Rouen. Sa famille faisait partie de la bourgeoisie. Il entreprend des études à Rouen entre 1615 et 1622 dans le but de devenir avocat, comme son père. Il prend ses fonctions en 1624. Il commencera à écrire ses premiers vers l'année suivante, qui seront publiés dans les Mélanges Poétiques. Corneille rédigera sa première comédie, Mélite, entre 1629 et 1630. Il continuera à écrire des comédies, comme par exemple La Veuve en 1631, jusqu'en 1635 ou il commencera à aborder la tragédie avec Médée. Cette même année, il rejoint un groupe de cinq auteurs que patronne Richelieu. Boisrobert, Colletet, L'Estoile et Rotrou composent ce groupe qui rédige la Comédie des Tuileries. Une de ses œuvres tragiques a rencontré un très grand succès. Il s'agit du Cid écrit en 1637. Corneille se marie en 1641. Trois ans plus tard, il éditera son premier recueil intitulé Œuvres de Corneille. En 1645, Corneille compose des inscriptions destinées à accompagner des dessins sur les victoires du roi. Deux ans plus tard, il est reçu à l'Académie Française. Il collabore aussi pour l'écriture d'Andromède, cette même année. Pierre Corneille est nommé procureur syndic des états de Normandie en 1650, mais l'année suivante, il perd sa place. Dans cette même année, il renonce au théâtre mais, huit ans plus tard, il recommence à écrire des pièces tragiques et des comédies dont Oedipe. Entre 1661 et 1674, il écrira une dizaine de pièces tragiques. Entre temps, il quitte Rouen pour s'installer à Paris, ou il écrira sa dernière pièce tragique en 1674, Suréna. Il met alors fin à sa carrière et Pierre Corneille meurt dix ans plus tard, en 1684.
L’œuvre du Cid est tout d'abord décrite comme une tragi-comédie, ce qui se révéla faux puisque les pièces de ce style sont des tragédies à fin heureuse qui sont réservées aux sujets romanesques, d'un ton à la fois plus lyrique et plus familier. Il l'a qualifiera donc par la suite comme une tragédie. Lorsque Corneille l'a rédigée, il y

en relation

  • Le cid de corneille
    922 mots | 4 pages
  • Le cid de corneille
    1234 mots | 5 pages
  • Le Cid de Corneille
    922 mots | 4 pages
  • Le Cid, Corneille
    889 mots | 4 pages
  • "Le cid" de corneille
    293 mots | 2 pages
  • Cid de corneille
    1464 mots | 6 pages
  • Cid de corneille
    2028 mots | 9 pages
  • Le cid de corneille
    598 mots | 3 pages
  • Le cid de corneille
    765 mots | 4 pages
  • Le cid de corneille
    9929 mots | 40 pages