Correction question de synthèse tayloro-fordisme

Pages: 6 (1273 mots) Publié le: 20 février 2010
Correction de la question de synthèse :
Après avoir présenté les principales transformations de l’organisation du travail depuis les années soixante-dix, vous en montrerez les effets sur les conditions de travail.
I. Travail préparatoire
L’objectif d’adaptabilité à la demande tente de remédier à une trop grande rigidité du système « tayloro-fordiste ». En effet, celui-ci,à partir de la fin des années 1960 était en incapacité de répondre à un marché changeant du fait d’une insuffisance de diversification des modèles, d’une lenteur de réaction à la conjoncture et d’une lourdeur de la gestion des stocks. Depuis les années 1970, la demande est donc devenue plus irrégulière, du fait de la croissance ralentie et dans le même temps, lesconsommateurs sont devenus plus exigeants sur le choix des modèles et la qualité proposée. Dès lors, il s’agit d’inverser la tendance par rapport à la « logique tayloriste » : c’est désormais la production qui va répondre à la demande, et ce, dans les plus brefs délais. Les entreprises américaines ont répondu aux nouvelles exigences du marché en s’adaptant en permanenceà la demande et en mettant en place une organisation du travail plus flexible. La division verticale du travail est atténuée par une réduction des niveaux hiérarchiques et la division horizontale l’est par la polyvalence des salariés, ce qui leur permet de répondre rapidement à toute anomalie dans le fonctionnement du système productif. Le tout est facilité par lesprogrès dans les NTIC (Nouvelles technologies de l’information et de la communication). Ainsi, le développement des groupes autonomes de travail et la polyvalence des salariés nécessite une formation accrue, puisque ces derniers ne sont plus cantonnés à une tâche simple et répétitive.
Nous pouvons observer qu’en 2000, les caractéristiques des NFOT (Nouvelles formesd’organisation du travail), qualifiées de « post-tayloriennes » sont présentes dans les entreprises européennes. Ainsi, sur 100 actifs occupés au sein de 15 pays de l’UE (Union Européenne), 76 déclarent autocontrôler la qualité de leur travail, 70 doivent répondre à des normes de qualité précises et 82 résoudrent les problèmes par eux-mêmes. Cependant, il n’en demeure pas moinsque de nombreuses caractéristiques relatives aux conditions de travail du « taylorisme » restent très présentes. Ainsi, 56% de ces actifs occupés déclarent subir des cadences élevées, 20% doivent subir la vitesse automatique des machines et 32% voient leur rythme de travail contrôlé directement par la hiérarchie. Il est donc plus pertinent d’utiliser l’expression « néo-tayloriennes » pour désignerces NFOT.
De manière générale, nous pouvons observer que plus on monte dans la hiérarchie sociale, plus les salariés sont autonomes dans leur travail. Ainsi, en 1998, en France, sur 100 cadres, 97 déclarent qu’on leur indique seulement l’objectif du travail à faire, contre 77% des ouvriers. De même, 90% des cadres règlent personnellement les incidents, contre 60%des ouvriers. Cependant, l’autonomie dans le travail est en progression entre 1981 et 1998 pour les ouvriers. Par exemple, la part des ouvriers réglant personnellement des incidents gagnent 8 points pour cette période. De même, 51% pouvaient faire varier les délais ou n’en avaient pas en 1981, contre 56% en 1998.
L’autonomie des cadres, déjà très élevée reste stable pendant cettepériode, on peut donc en conclure qu’il y a une légère diminution de l’écart entre cadres et ouvriers en terme d’autonomie du travail.
Dans de nombreuses entreprises industrielles, l’accroissement de la polyvalence et de l’enrichissement des tâches des salariés, qualifiée de « flexibilité qualitative interne » a permis un accroissement de la productivité. En effet, ces...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Question de synthese fordisme
  • Eléments de correction de la question de synthèse
  • Correction de la question de synthèse sur l’investissement
  • Tayloro-fordisme
  • Le tayloro-fordisme et ses limites
  • Correction au question
  • correction du commentaire de document sur le fordisme
  • Correction synthèse

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !