Cours de psycho

Pages: 52 (12919 mots) Publié le: 18 février 2012
Qu’est ce que la psychose ?
Introduction
 
 
 
Le champ de la santé mentale est de nos jours dominé par les courants neuro-scientifique et biologique qui veulent à tout prix évaluer, classifier, découper et surtout « biologiser » le comportement humain. La clinique psychiatrique, inféodée au discours de la science et de sa pharmacopée, postule une cause biologique aux phobies, auxdépressions, aux psychoses. Certes l’efficacité des neuroleptiques, quoique relative, est incontestable ; ceci ne nous empêche pas de critiquer la démarche qui vise à confirmer le diagnostic par leurs effets : « Il existe des antipsychotiques, des antidépresseurs (...) Il existe donc des psychoses, des dépressions » [1]
 
La psychiatrie classique disparaît donc aujourd’hui au profit d’une médicalisationde la santé mentale. Disparaissent aussi les catégories diagnostiques lui permettant d’établir une distinction entre névrose et psychose. Dès lors, les cliniciens modernes s’en remettent au Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux (DSM). Ce traité d’entités nosographiques, fondé sur une liste de signes cliniques ou de descriptions d’états, ne présente plus aucun souci ni decatégorie ni d’explication ni de structure psychopathologique. Dans sa dernière version (DSM-IV), les psychoses sont maintenant regroupées en une seule catégorie clinique, soit la schizophrénie à laquelle s’ajoutent les « troubles » psychotiques divers.
 
Dans ce contexte, l’objectif « institutionnel » vise la stabilisation de l’individu, via une médication dite « d’entretien » afin de parer à ladécompensation. Le milieu communautaire s’en tient, règle générale, à mettre en place des programmes de réadaptation et d’apprentissage, pour combler le « déficit ».
 
La psychanalyse, quant à elle, s’élève contre l’approche biologique et déficitaire de la psychose. La thèse de Freud voulant que le délire ne relève en rien d’un dysfonctionnement ou encore d’une déficience de la pensée, mais qu’ilconstitue plutôt un travail subjectif et une « tentative de guérison » est ici reprise et développée.
 
Notre invité pour cette quatrième rencontre du Pont-Freudien, Antonio Di Ciaccia - Psychanalyste, Président de l’Institut Freudien de Rome, membre de l’École de la Cause Freudienne et de l’Association Mondiale de Psychanalyse et fondateur de plusieurs ressources pour psychotiques (notammentl’Antenne 110 en Belgique) - déploie pas à pas et avec rigueur la perspective ouverte par Freud et reprise par Lacan. S’appuyant sur sa propre expérience avec les psychotiques, Antonio Di Ciaccia nous montre en quoi l’enseignement de Lacan permet de construire une clinique différentielle, d’en dégager les constantes structurales, tout en rendant compte de la singularité de la psychose de tel ou telsujet. Il montre aussi combien ces avancées, qui restent uniques, relancent la question du traitement, réorientent les perspectives de travail en « institution » et modifient la politique d’accompagnement.
 
Quelle est l’offre que le psychanalyste peut faire au psychotique ? Y a-t-il un traitement possible de la psychose ? Peut-on encore employer le terme de psychanalyse quand nous parlons dutraitement de la psychose ? La psychanalyse a-t-elle une place en institution ?
 
Au-delà des réponses apportées, c’est à un véritable plaidoyer en faveur de la prise en compte du respect, voire de l’accueil de la construction délirante du psychotique auquel le lecteur est ici convié. On comprendra que prendre au sérieux ce que nous enseigne la clinique analytique impose une éthique. Au lieu dedénigrer le psychotique et de vouloir juguler, contrecarrer le délire, il y a lieu plutôt de le soutenir dans la nécessité où il se trouve d’en faire la construction. Bref, de ne pas refuser au psychotique le statut de sujet.
 
Michèle Lafrance
Octobre 1999

[pic]
[1]E. Zarifian, Un diagnostic en psychiatrie pourquoi faire ?, dans La querelle des diagnostics, Paris, Navarin, 1986.
 ...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Cours psycho
  • Cours psycho
  • Cours de Psycho
  • cours psycho
  • Cours de psycho
  • cours psycho
  • Cours psycho
  • Cours de psycho communication

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !