Cours Histoire Chretiens Moyen-age

707 mots 3 pages
Au Moyen Age, en Occident, la quasi-totalité de la population est chrétienne (qui croit en Dieu et au Christ).
Pour accéder au paradis et dans la crainte de l’enfer, les chrétiens doivent respecter un certain nombre de règles : réciter des prières quotidiennement, assister à la messe du dimanche, se confesser, jeûner, aller en pèlerinage. La vie des chrétiens est également rythmée par les sacrements Tout au long de l’année, de grandes fêtes religieuses rappellent les épisodes de la vie du Christ.
Le clergé séculier vit dans son temps c'est-à-dire que les clercs sont au contact de la population. Les évêques et les prêtres officient dans les églises pour diffuser le message chrétien.
Le clergé régulier se compose de moines dirigés par un abbé qui vivent à l’écart du monde et qui doivent respecter une règle.
L’abbaye de Fontenay a été créée en 1118, elle se situe en Bourgogne. Les moines cisterciens suivent la règle de Saint-Benoît qui découpe la journée entre prière et travail –agricole, artisanal et copie de manuscrit.
La lutte contre les hérésies
L’Eglise contrôle les pratiques : ceux qui ne les respectant pas sont condamnés à des pénitences ou à l’excommunication (exclusion de la communauté des chrétiens).
D’autre part, l’Eglise combat violemment les hérésies. Elle créé ainsi un tribunal spécial, l’Inquisition, chargé de pourchasser les opposants afin de les convertir ; s’ils résistent, ils sont condamnés au bûcher.
L’Eglise désigne au XI° siècle l’ensemble des membres du clergé. Au Moyen Age, l’Eglise est une grande puissance. Ainsi comment se manifeste la puissance de l’Eglise ?
L’Eglise est une puissance économique
Dans un premier temps, l’Eglise est une puissance politique. En effet, elle impose la Paix de Dieu c'est-à-dire qu’elle interdit les attaques contre les fidèles et les populations les plus fragiles. De plus, l’Eglise sacre les rois de France dans la cathédrale de Reims. Et enfin, le pape affirme son pouvoir en cherchant à imposer

en relation

  • La laïcisation du droit
    2503 mots | 11 pages
  • La chrétienté médiévale
    3407 mots | 14 pages
  • Chélini Vocabulaire usuel christianisme
    6562 mots | 27 pages
  • Histoire
    514 mots | 3 pages
  • Histoire du moyen age
    2001 mots | 9 pages
  • pensée médiévale
    3075 mots | 13 pages
  • Le double héritage constitutif de l europe
    1591 mots | 7 pages
  • Yvain et le chevalier au lion
    2037 mots | 9 pages
  • Droit
    1464 mots | 6 pages
  • Sociétés et cultures de l’europe médiévale du xi° au xiii°s.
    3773 mots | 16 pages