Cours d'histoire, grèce classique, de 490 à 404 avant jc

6118 mots 25 pages
Chapitre 1 : Les relations internationales en Grèce de 490 à 404 avant J.C

La période classique :
- Commence en 490 avec le début des guerres médiques (contre les perses).
- Se termine en 323 avec la mort d'Alexandre le Grand, et ouvre la période héllenistique.
En 404 a lieu la fin de la guerre du Péloponnèse.

Introduction : Bilan des guerres médiques (490-479)

Ce sont les guerres des grecs contre les perses et l'acte de naissance de l'époque classique et du triomphe de la Grèce sur son ennemi l'empire perse. Les grecs ne parlent pas d'empire, mais de royauté pour les perses, et d'ailleurs, ils appellent leur chef le "roi des rois" ou le "grand roi". Il est ultra-puissant et règne sur une coalition de royaumes. Cet énorme empire comprend le nord de l'Egypte, l'Asie mineure jusqu'à la mer Egée, l'Asie centrale, et jusqu'au golfe persique, tandis que la Grèce est minuscule à côté d'eux. Pour les grecs, les perses sont les barbares par excellence. Le mot barbare désigne tout ceux qui ne parlent pas grec. Les mèdes sont un peuple soumis aux perses, d'où le nom de guerres médiques (les grecs associent les mèdes aux perses).
Hérodote, grand historien de ces guerres, ayant vécu au Vème siècle (donc en plein milieu de ces guerres) a laissé son unique oeuvre : Histoires, en 9 livres, dont 4 sont consacrés aux 10 ans des guerres médiques. Source rédigée vers 420 avant J.C, donc 70 ans plus tard : à relativiser, car du temps a passé, et surtout, le point de vue est grec.

Origine des guerres médiques
C'est la révolte ionique, de 499 à 493. L'Ionie, à cette époque, est une partie de la côte d'Asie mineure qui comprend Milet. A ne pas confondre avec la mer Ionienne (entre la Grèce et l'Italie). Il y avait de nombreuses cités grecques sur les côtes d'Asie mineure, dont Phocée (qui a fondé Massalia), ou Milet. Les cités grecques se voyaient imposer des tyrans grecs, amis des perses. L'un d'entre eux, Aristagoras, a animé la révolte des cités grecques contre les

en relation

  • TD HISTOIRE ANCIENNE
    7082 mots | 29 pages
  • Dissertation
    39190 mots | 157 pages
  • histoire des institutions de l'antiquité
    150345 mots | 602 pages
  • Cours d'histoire du droit l1
    54659 mots | 219 pages
  • Turquie
    34244 mots | 137 pages
  • PONT
    16786 mots | 68 pages
  • Histoire Seconde Livre du Professeur
    121146 mots | 485 pages
  • Littérature
    52399 mots | 210 pages
  • Les théories des corespondance
    75696 mots | 303 pages
  • L'orientalisme
    165423 mots | 662 pages