Couscous

925 mots 4 pages
Le couscous est un plat nord africain . Couscous désigne aussi les granules sphériques obtenues par agglomération de semoule de blé dur, celles-ci pouvant être fines, moyennes ou grosses.

Le plat de base consistait en l'association du couscous (céréale) et des pois chiches (légumineuses) mais sans viande, la légumineuse jouant ce rôle. Aujourd'hui, le couscous est habituellement servi avec de la viande et un ragoût de légumes. Il peut aussi être consommé seul, aromatisé ou nature, chaud ou froid, comme dessert ou plat d'accompagnement.

Le couscous a été classé en 2011 en troisième position des plats préférés des Français. Il est en outre le plat préféré des habitants de l’Est de la France devant la choucroute1.Sommaire [masquer]
1 Étymologie
1.1 Autres appellations
2 Histoire
3 Préparation
4 Variantes
5 Notes et références
6 Voir aussi

Étymologie[modifier]

Selon une étymologie avancée par Salem Chaker de l'Inalco, le mot couscous provient du berbère dont la forme de base est seksu qu'il atteste d'origine locale2. Et le mot Taâm ou Maâche provient de l'arabe. Le Trésor de la langue française informatisé indique qu'il s'agit d'un emprunt indirect au berbère, en passant par la forme maghrébine3.
Autres appellations[modifier]
En Kabylie, Moyen Atlas et Sud-Est Marocain on le nomme Seksu.
Au Maroc, on le nomme Kesksu (Seksu au nord).
Une partie de l'Algérie et du Maroc appelle ce plat également ṭaʿām طعام, c'est-à-dire nourriture.
Dans les Aurès, à l'est de l'Algérie, on le nomme barbucha, dérivé du berbère aberbuc signifiant gros grains.
À l'est de l'Algérie (Constantine), ce plat est nommé naʿma نعمة, terme pouvant être traduit par bénédiction.
En Tunisie et Annaba, on dit cosksi. Dans la zone côtière occidentale sicilienne (Trapani), le cuscusu est préparé à l'instar de celui qui est offert sur les côtes tunisiennes (Sfax, Sahel tunisien, Djerba).
Histoire[modifier]
Cette section est vide, insuffisamment détaillée ou incomplète. Votre

en relation

  • Etude de cas léonidas
    3760 mots | 16 pages
  • Couscoussiere
    1211 mots | 5 pages
  • Robert cormier
    445 mots | 2 pages
  • Le marché du chocolat sort de la crise
    716 mots | 3 pages
  • Cochet
    1965 mots | 8 pages
  • Kosm'éthic
    580 mots | 3 pages
  • Etude de marché chocolat
    1840 mots | 8 pages
  • Segmentation du marché du chocolat
    403 mots | 2 pages
  • Couscous
    512 mots | 3 pages
  • francais
    357 mots | 2 pages
  • Vbdbdhbdb
    1151 mots | 5 pages
  • Le marché du chocolat
    3300 mots | 14 pages
  • Couscous à la marocaine
    422 mots | 2 pages
  • Cas cho khola
    1080 mots | 5 pages
  • Le marché du chocolat
    1220 mots | 5 pages