crepuscule du soir

1390 mots 6 pages
« Crépuscule du Soir » est un poème faisant partie de l’ouvrage Les Fleurs du Mal écrit par Baudelaire en 1857. Baudelaire un écrivain du XIXème siècle, est né en 1821 à Paris et est un grand artiste pour la littérature française. Il écrit de nombreux ouvrages comme Les Fleurs du Mal en 1857. Trois femmes on beaucoup d’importance dans sa vie, Jeanne Duval, Marie Daubrun et Madame Sabatier pour qui il dédie de nombreux poèmes. Il meurt en 1867 seul. Ce poème a une structure assez spéciale avec un quatrain introductif sur la vie du soir, ensuite une strophe de 23 vers décrivant la vie nocturne, et la dernière de 8 vers appelé huitain. Le dernier distique conclue avec de la compassion et de la tristesse de Baudelaire.
Nous allons voir pourquoi la nuit est-elle ambivalente. Premièrement nous verrons la ville de Paris dans la nuit notamment avec la dangerosité de cette dernière mais aussi les activités de cette nuit. Deuxièmement et dernièrement, nous allons montrer la compassion de Baudelaire pour les malades avec la nuit dangereuse et la compassion de l’auteur pour les souffrant.
Tout d’abord, nous voyons dans le champ lexical du texte montre la dangerosité de la nuit. On observe la répétition de mots dangereux du soir comme « criminel » (v. 1), « complice » (v.2 et 24), « bête fauve » (v.4), « démons malsains » (v.11), « la Prostitution » (v.15) , « l’ennemis » (v.18), « catins et d’escrocs » (v.24) et « voleurs » (v.15) mais aussi de l’animalité « pas de loups » (v.2), « un ver » (v.20), « glapir » (v.22) et « rugissement » (v.30). Ce champ lexical montre la dangerosité mais aussi l’animalité de cette ville. Les figures de style de ce texte reflètent que la vie du soir est risquée. Nous le voyons notamment dans les nombreuses figures de styles du texte comme dès le début avec la personnification du soir par le « il » mais aussi la comparaison qui compare le soir a un complice. Cette comparaison montre tout particulièrement que la criminalité et le soir marchent

en relation

  • Crepuscule du soir
    270 mots | 2 pages
  • Crepuscule du soir
    326 mots | 2 pages
  • Crépuscule du soir
    886 mots | 4 pages
  • Le crépuscule du soir
    597 mots | 3 pages
  • Baudelaire le crépuscule du soir
    582 mots | 3 pages
  • Baudelaire : crépuscule du soir
    2251 mots | 10 pages
  • Les Fleurs du Mal Le Crépuscule du Soir
    386 mots | 2 pages
  • Le lyrisme.
    329 mots | 2 pages
  • Fran Ais
    2054 mots | 9 pages
  • Commentaire "crépuscule du matin"- baudelaire
    889 mots | 4 pages