Crise financiere mondiale et finance islamique

2293 mots 10 pages
CHAPITRE III : LES PRODUITS FINANCIERS ISLAMIQUES Les nouveaux produits islamiques sont des modes de financements qui émane et respecte la théorie économique islamique et ils distinguent des produits bancaires traditionnels sur plusieurs points. SECTION UNE : INTRODUCTION DE NOUVEAUX PRODUITS FINANCIERS ISLAMIQUES Dans le paragraphe précédent, nous avons vu les bases sur lesquels repose la finance islamique. Nous allons voir dans cette partie les différents mécanismes juridico-financiers que les banques islamiques et les filiales islamiques des banques conventionnelles ont développés pour rester dans la légalité islamique. En effet, la mobilisation et l'emploi des capitaux dans la finance islamique reposent sur des concepts juridiques différents de ceux des banques traditionnelles (Mouhsin Muhammad, 1981). Au cours de son développement, la finance islamique a créé plusieurs instruments afin de satisfaire les besoins de leurs clients. Certains de ces instruments sont des constructions arabes préislamiques développées à l'origine pour les besoins des villes-états marchandes déjà citées.
Compte tenu du nombre de contrats existants aujourd'hui, nous avons décidé d'évoquer les contrats les plus utilisés et les plus connus dans le secteur de la finance islamique. Ceux-ci ont joué un rôle prépondérant dans l'évolution croissante de la finance islamique.
Pour cela, nous devons dissocier les instruments dits « participatifs » qui comportent la Mourabaha, la Moudaraba et la Mousharaka et les instruments dits « de financement » qui regroupent les contrats tels que l'Ijara et l'Istisna. Ce graphique nous permet d'avoir un aperçu de la tendance des contrats utilisés dans ce secteur.

en relation

  • Finance islamique
    1637 mots | 7 pages
  • Crise financière mondiale et banques islamiques
    24936 mots | 100 pages
  • Finance islamique
    1474 mots | 6 pages
  • La finance islamique
    1520 mots | 7 pages
  • La crise mondiale
    3128 mots | 13 pages
  • Théorie de la firme
    13927 mots | 56 pages
  • Finance islamique
    4957 mots | 20 pages
  • Finance islamique exposé
    3720 mots | 15 pages
  • finance_islamique
    2368 mots | 10 pages
  • Finance islamique
    29418 mots | 118 pages