Critique littéraire thématique: 1984, george orwell

Pages: 6 (1323 mots) Publié le: 1 décembre 2012
Davita Perelsztejn, 5G1

Critique littéraire thématique:
1984, George Orwell


« L’ignorance, c’est la force. »
L’ignorance de qui? La force de qui?
Vous avez probablement déjà entendu cette phrase. En effet, elle fait parti d’un slogan, le slogan du Parti. Qu’est-ce que le Parti? C’est un parti unique dirigé par un chef invisible dont les portraits sont visibles partout : Big Brother.Au complet le slogan est:
« LA GUERRE C’EST LA PAIX
LA LIBERTE C’EST L’ESCLAVAGE
L’IGNORANCE C’EST LA FORCE »
Dans l’histoire de 1984, ces trois phrases sont répétées assez souvent. Focalisons-nous sur cette dernière.
L’ignorance humaine pourrait-elle faire la force du Parti? Mais comment limiter l’esprit et la pensée d’un humain? Et en quoi cette limitation pourrait-elle donner uneimportance suprême au Parti?
C’est-ce que nous allons tenter de mieux comprendre en nous plongeons dans l’univers de George Orwell.



Pour commencer, prenons un premier aspect essentiel qui consiste à limiter l’esprit humain : le Novlangue. En plus de la surveillance constante, le Parti travaille à rendre le crime par la pensée impossible en créant le Novlangue.
Mais qu’est-ce que le novlangue?En plus de l'anglais classique, langue officielle de l'Océania, l'Angsoc a créé une langue, le Novlangue (newspeak en anglais). Cette langue est constituée principalement d'assemblages de mots et est soumise à une politique de réduction du vocabulaire. Le nombre de mots en novlangue diminue sans arrêt. Nous en avons l’explication avec cet extrait :
"Ne voyez-vous pas que le véritable but duNovlangue est de restreindre les limites de la pensée ? A la fin, nous rendrons littéralement impossible le crime par la pensée car il n'y aura plus de mots pour l'exprimer. Tous les concepts nécessaires seront exprimés chacun exactement par un seul mot dont le sens sera rigoureusement délimité. Toutes les significations subsidiaires seront supprimées et oubliées. Déjà, dans la onzième édition, nous nesommes pas loin de ce résultat. Mais le processus continuera encore longtemps après que vous et moi serons morts. Chaque année, de moins en moins de mots, et le champ de la conscience de plus en plus restreint". (p.74)
On peut en déduire que le but du Novlangue est bien de limiter la pensée. Quand le Novlangue sera utilisé par tout le monde, les gens n'auront pas de mauvais raisonnementspuisqu'ils n'auront pas les mots pour les penser. Le gouvernement croit ainsi qu'un vocabulaire limité limite les pensées et les actions.


Il y a deux mots importants dans le Novlangue qui sont en rapport avec la limitation de la pensée : Blancnoir et Arrêtducrime.
D’abord, Blancnoir. Il a deux sens contradictoires. Pour un ennemi, il exprime l'habitude de dire que le noir est blanc, d'être encontradiction avec les faits. Mais pour un membre du Parti, c’est plutôt l’idée de soumission loyale au Parti de dire que noir est blanc. Il exprime aussi le fait de croire que le noir est blanc, et plus encore, d'être "conscient" que le noir est blanc, et d'oublier que cela n'a jamais été le cas.
Ensuite, Arrêtducrime, cela signifie la capacité d’arrêter les pensées dangereuses. Il permet aussi de nepas détecter les erreurs de logique, de ne pas comprendre certaines idées si elles sont contraires à l'Angsoc (Angsoc est le régime de l’Océania qui divise le peuple en trois classes sociales : le « Parti Intérieur », classe dirigeante au pouvoir partagé, le « Parti Extérieur », travailleurs moyens, et les « prolétaires », sous-classe s’entassant dans les quartiers sales). Et donc grâce à ça lesgens se sentent plus « protégés ».



Ensuite, vient la « Doublepensée »
La Doublepensée c’est le fait d’avoir deux convictions contradictoires en même temps à l'esprit. C’est la capacité de dire des choses que l'on sait fausses, d'en être persuadé et d'oublier totalement toute chose qui serait en contradiction. Encore une fois, notre esprit devient ainsi limité.
Cet extrait nous...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Critique thématique du mensonge 1984 de georges orwell
  • George orwel 1984
  • Genre de 1984, de George Orwell
  • 1984, George orwell: le novlangue
  • 1984 De george orwell
  • Synthese 1984 george orwell
  • george orwell 1984
  • George orwell 1984

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !