Décontamination de victimes chimiques : modalités et limites

Pages: 16 (3938 mots) Publié le: 19 février 2011
Décontamination de victimes chimiques : modalités et limites
Conséquences pour la conduite opérationnelle.
Le développement industriel a pour corollaire une augmentation de l’incidence des désastres technologiques tant « conventionnels » (accidents d’avion, collisions multiples...) que plus spécifiques impliquant par exemple des radioéléments ou des toxiques chimiques (accidents de transport dematières dangereuses -TMD-, d’usines ou par des faits terroristes(1)). Si les premiers sont pris en compte dans les plans de secours, les situations concernant les domaines nucléaires et chimiques sont moins bien appréhendées par les équipes non spécialisées et restent donc pour beaucoup du domaine du cauchemar dès lors qu’un grand nombre de victimes est impliqué. C’est en particulier, lecaractère insidieux de ces situations qui les fait redouter.
Les actes terroristes perpétrés par la secte Aum Shinri Kyo au Japon en 1994-1995 (2,3) ont démontré que les toxiques chimiques de guerre devaient être pleinement pris en compte. Des incidents isolés (4) ou collectifs impliquant ces toxiques peuvent être également générés par les munitions de la première guerre mondiale, un risque pris encompte comme l’ont démontré les opérations montées en avril 2001 à Vimy.
Les problèmes spécifiques liés à ces situations, sur le plan général et plus particulièrement médical, sont éloignés de la prise en charge habituelle des victimes, rendant indispensable la formation des intervenants. En particulier, la prise en compte de la décontamination dans le cadre général de l’organisation des secours esttrès récente (5). Les principes généraux de la décontamination chimique, sa mise en œuvre et ses limites doivent faire partie dorénavant des connaissances en médecine de catastrophe. C’est le sujet de cet article dans lequel nous nous placerons dans le contexte très général d’une exposition à un toxique chimique, qu’il soit industriel ou de guerre. Si les toxiques chimiques industriels sedistinguent des agressifs chimiques de guerre par certaines de leurs propriétés physico-chimiques et leur degré de toxicité, les grands principes de décontamination s’appliquent aux deux groupes. Seule la décontamination des personnes sera ici envisagée. La décontamination des matériels ou du terrain pose quant à elle d’autres problèmes.
Après un rappel indispensable de quelques notions souventconfondues, nous aborderons les questions pratiques que les équipes de secours vont naturellement devoir se poser : quand ? quoi ? et qui décontaminer après une exposition chimique ?
LA CONTAMINATION : DÉFINITIONS

Une fois libéré, de façon accidentelle ou volontaire, un toxique chimique va se répandre sur une certaine surface (ou dans un certain volume) en fonction de ses propriétés physico-chimiquesainsi que des conditions météorologiques et d’environnement. Au cours de sa dispersion, il peut entrer en contact avec des victimes potentielles et avoir éventuellement une action directe (peau, muqueuse oculaire…) avant d’être absorbé par les poumons, la peau et éventuellement par la voie digestive. Dans certaines conditions, qui dépendent en grande partie du produit chimique considéré, il varester sur les surfaces avec lesquelles il est entré en contact et constituer une contamination. Cette dernière constitue une source secondaire de contamination (transfert de contamination) et d’intoxication (cas de l’attentat de Tokyo au sarin (6,7)) qui peut être transportée sur de grandes distances, par exemple sur les vêtements de la victime, les pansements, les brancards ou les véhicules. Leplus important des facteurs physico-chimiques est la volatilité de l’agent qui, en fonction des conditions météorologiques (température, vent...), va déterminer la persistance sur la victime et dans l’environnement.
Par analogie avec le domaine nucléaire, il est souvent évoqué deux types de contamination : externe et interne. La contamination externe est la contamination portée par exemple sur...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Analyse de contrôle de la décontamination chimique
  • Victime
  • Modalité
  • modalites
  • modalité
  • limite
  • Limites
  • Fashion victime

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !