Découverte et renaissance du semblable à l'etranger

726 mots 3 pages
Découvertes et renaissance : du semblable à l’étrange, N. de Cues

Contexte historique :
Ce concept de science de l’âme est né fin 15ème, début 16ème, dans un contexte religieux, en plein climat de renaissance.
Ceux qui pensent vérité par psychologie se trompent car c’est une construction historique ( s’est développée en Occident (France de l’est) ( les notions ne sont donc pas universelles.
Vient d’un contexte historique particulier : la Renaissance.
Tous les blocs explosent, guerres entre seigneurs, etc., pourtant c’est une époque où se forment les unités nationales.

Contexte social :
Naissance des villes qu’on fortifie et pourtant, on a une culture rurale.
Meilleure circulation, prise de conscience qu’il faut se défendre.
Contexte de misère, de maladies, de peur.
Tout est planifié, mais tout explose.
La psychologie va arriver sur le terreau de grandes découvertes : - imprimerie (encre, papier ( extension : école) : nombres de « signes » selon les langues. Installation du français ( élément construit ou naturel ? ( Inventaire de signes, même de sons. On découvre qu’une langue s’apprend, se construit, qu’il faut suivre des règles de combinaison. Il va y avoir d’une part un inventaire : code de signes et il faut les combiner ensuite pour donner du sens à ce qu’on dit. Son = phénomène, mot = monème. Certaines choses de l’homme passent par l’écriture. On ne peut pas tout dire. Des émotions ne pourront pas se raconter. Tout n’est pas savoir. Fonction sémiotique : l’homme ne rentre pas dans le mot, quelque chose dans l’homme ne passe pas dans la parole. ( qu’est ce que cette discordance entre le savoir et l’intériorité ? ( énigme de l’homme intérieur, qui va devenir un champ de la psychologie. Est-ce que les anciens ont quelque chose à nous apprendre ? Erasme, Plutarque, Budé, Fichet ( les grands Erudits vont déterrer les anciens, leurs monuments. Dès qu’on apprend à lire, on retrouve l’histoire, les racines. Quand on lit les anciens, est ce

en relation

  • Les essais de montaigne
    2029 mots | 9 pages
  • Montaigne
    943 mots | 4 pages
  • Rabelais littérature
    3705 mots | 15 pages
  • Rapport de stage
    2292 mots | 10 pages
  • Azerty
    1742 mots | 7 pages
  • Courant littéraire
    1923 mots | 8 pages
  • Humanisme dossier
    6619 mots | 27 pages
  • Humanisme
    5243 mots | 21 pages
  • La question de l'altérité
    9255 mots | 38 pages
  • Le mythe de faust
    2386 mots | 10 pages