Définition de philo terminal

Pages: 45 (11117 mots) Publié le: 25 octobre 2015
Définitions

Absolu

Sens ordinaire : caractérise, dans des expressions comme pouvoir absolu, amour absolu, une réalité portée à son plus haut degré et ne comportant aucune restriction.
Métaphysique : désigne un ordre de réalité parfait, autosuffisant, ne se fondant que sur soi.
1. Absolu s’oppose à relatif

En ce sens, est absolu ce qui ne dépend (pour exister, être vrai) que de soi et derien d’autre que de soi. Par exemple, la proposition « Il fait beau » n’est pas une vérité absolue parce que sa vérité dépend de conditions atmosphériques précises ; ou encore : un être vivant n’est pas absolu parce que sa subsistance dépend de conditions extérieures (l’air, l’eau, les aliments…). L’absolu renvoie donc d’abord à une forme extrême d’indépendance et d’autosuffisance. Une chose qui neprésuppose rien d’autre qu’elle-même ne dépend donc d’aucune condition antérieure : l’absolu est tjrs un terme 1er.
Ici encore, on peut distinguer deux niveaux. Dans l’ordre de la connaissance, absolu renvoie à une proposition définissant une vérité 1ère qui permet d’en expliquer mais qui ne s’explique pas elle-même par d’autres (ce qu’Aristote appelle un principe). Dans l’ordre de l’être, absoluqualifie une réalité 1ère qui est au fondement et à la source de toutes choses mais qui n’existe elle-même que par sa propre vertu (Dieu). Mais le problème de l’accessibilité de ces réalités ou connaissances absolues se pose aussitôt : l’homme peut-il accéder à un état d’autosuffisance complet ? D’autre part, peut-il espérer connaître des vérités 1ères qui permettent de comprendre la totalité dece qui est ?


2. Absolu s’oppose à limité

Dans un second sens, absolu s’oppose à limité, imparfait. Le pouvoir absolu est celui qui peut s’exercer partout sans rencontrer jamais d’entrave ni de résistance. Une justice absolue serait une justice pure, sans compromission. L’absolu signifie donc pour une réalité ou pour un idéal sa réalisation complète, son achèvement parfait. La question est alorsde savoir si l’absolu renvoie à une simple existence de la raison (Kant) sans pouvoir jamais rencontrer une réalisation concrète (la justice absolue n’est qu’une valeur vers laquelle il faut tendre mais qui ne désignera jamais qu’un idéal), ou si l’histoire des hommes ne constitue pas la réalisation progressive de cet absolu (Hegel).


Relatif / Relativité

1. Sens ordinaire : caractère de ce quiest relatif, c'est-à-dire ce qui n’existe ou n’a de sens qu’en relation avec autre chose. Dans le langage courant, on emploie l’adjectif relatif, soit comme contraire de l’adjectif absolu (et universel), soit plus simplement pour indiquer qu’une chose ou une idée sont en rapport avec d’autres (ex : conversation relative à un sujet, vérité relative à un contexte).

2. La théorie de larelativité d’Einstein établit qu’il n’existe aucun système de référence universel par rapport auquel on peut mesurer un mouvement. Galilée puis Newton l’avaient déjà montré pour l’espace. Einstein va plus loin en établissant que le temps est lui aussi relatif à la position des observateurs.


Analyse
1. Logique et mathématiques

a) Chez les Grecs : méthode par laquelle on démontre une proposition de proche enproche jusqu’à une proposition déjà connue dont la 1ère dépend.
b) Au XIIe siècle : procédé de mises en équations de grandeurs connues, afin de déterminer les 1ères (algèbre).
c) Ajd : étude des relations de dépendance entre diverses grandeurs (calcul infinitésimal, combinatoire…)


2. Philosophie de la connaissance : méthode de connaissance conçue soit sur le modèle algébrique de larésolution(Descartes), soit sur le modèle physique de la décomposition (l’empirisme, Hume, Condillac…)


Synthèse
1. Sens ordinaire : moyen par lequel des thèses ou opinions diverses, éventuellement opposées, sont réunies ensemble et conciliées.

2. Chez Hegel : 3e moment de la dialectique, qui unit en les dépassant et en les conservant tout à la fois, la thèse et sa négation, l’antithèse.

3. Science...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Définitions ses terminale
  • définition SES terminale ES
  • Définitions de Terminale
  • Philo terminal
  • Philo terminal
  • La philo en terminal
  • Philo Terminal S
  • La philo de terminale

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !