développement du langage

Pages: 5 (1199 mots) Publié le: 5 janvier 2014
 Mardi 9Avril 2013














CC N° 2 : Le développement du langage : Axelle









Mme Nanty .

1) Qu’est ce qui pourrait expliquer les motifs du bilan langagier ?
Axelle est une fillette âgée de 5 ans et 11 mois.Scolarisée en GSM, l’enseignante s’inquiète, au même titre que ses parents, des difficultés langagières de l’enfant.
La demande de bilan est formulée par l’enseignante qui contacte les parents ainsi que le RASED sur les difficultés langagière et relationnelles d’Axelle.
L’environnement de cet enfant est marqué par une condition de grande précarité sociale. Nous pouvons donc émettre l’hypothèsequ’une telle situation aurait été peu propice au développement du langage.
Apprendre à parler, c’est accepter de grandir, et donc de se mettre à distance de sa maman. Un enfant très anxieux peut reculer devant l’ampleur de la tâche et des enjeux. Nous pouvons constater chez Axelle certaines peurs ainsi qu’une angoisse d’abandon (peurs qu’on la laisse seule), caractérisée par l’étayage de l’adulte(enseignante qui doit rester à proximité pour qu’elle trouve une certaine sérénité).

De même, un évènement important dans la vie de la famille peut engendrer un retard dans le développement, et tout particulièrement dans les capacités d’expression par le langage : la naissance d’un bébé, une séparation des parents, ce qui est le cas pour Axelle, qui avait 2 ans et 11 mois lors du divorce de sesparents. Ce divorce pourrait également être la cause de ses angoisses d’abandon évoquées précédemment.
Ce divorce, avec tous les soucis et bouleversements qu’il engendre, pourrait être un frein au développement de son langage (rappelons que cette période de 2 ans et 11 mois, est marquée par une explosion du langage).


L’usage du langage permet l’évocation des objets, de personnes,d’évènements présents ou absents ainsi que de s’insérer dans la vie sociale. Ce ne semble pas être le cas pour Axelle, qui présente une certaine inhibition sociale (petite fille qui s’exprime très peu, reste en retrait et joue peu avec ses petits camarades). Ceci pourrait être une conséquence de son retard langagier.

Le développement du langage nécessite (entre autre) des conditions psycho-socio-affectivestelles que le désir de communiquer, des interactions sociales ou encore des liens affectifs ce qui semble faire défaut à Axelle.

Le bilan va permettre de voir où se situe les difficultés langagières d’Axelle afin d’engager un travail de rééducation adapté.


2) Tracez le profil des scores obtenus par Axelle à ELO, et décrivez en quelques mots les scores.
Les scores d’Axelle s’organisentde manière hétérogène avec d’importantes difficultés dans le vocabulaire actif et en phonologie. En revanche, nous pouvons voir qu’elle a des capacités en lexique de réception ainsi qu’en compréhension générale. Son stock lexical en vocabulaire passif semble donc etre dans la norme développemental.


3) Interprétez :
a) L’efficience lexicale
D’après le Bilan ELO, nous pouvons voirqu’Axelle a difficultés dans le vocabulaire actif car son score en lexique de production se situe dans le centile 10 (LexP : 12). En revanche, elle semble avoir un stock lexicale en vocabulaire passif dans la norme développementale (score en LexR : 14 dans la médiane).Il semble qu’elle éprouve des difficultés en production de langage (vocabulaire actif), donc dans la production d’un signifiant, ceci étantétayé par son anxiété durant la passation de ce subtest.
b) Le décalage entre CI et CG
On peut voir un fort décalage entre sa CI (dont le score ets de 6 et se trouve à la limite de Q1 et Q2) et sa CG (dont le score est de 17 et se trouve à la médiane).
Il semblerait donc qu’Axelle est des difficultés en compréhension immédiate, qui font appelle à la pragmatique, mais elle sait se...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Langage et développement
  • Acquisition du langage (le développement phonologique)
  • Le développement du langage oral
  • Point de vue psychanalytique du développement du langage
  • LE DEVELOPPEMENT DU LANGAGE ET DE LA COMMUNICATION EN FONCTION DU MODE DE GARDE
  • le développement du langage chez les enfants en lien avec leur milieu
  • FACTEURS DETERMINANT LE DEVELOPPEMENT AUSSI BIEN DE LA CAPACITE DE LANGAGE QUE DE LA LANGUE
  • Le débat piaget-chomsky sur la part de l’inné et de l’acquis dans le développement du langage

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !