Dans un apologue, le récit prime-t-il sur la morale ?

2558 mots 11 pages
Convaincre, Persuader, Délibérer

Question : En quoi ces trois textes argumentatifs s'appuient-ils sur un registre comique ?

Le corpus de textes présent nous propose l'étude de trois documents, tous unis par un même but : convaincre et persuader le lecteur. Ces trois textes, un extrait des “ Confessions ”, de Jean-Jacques Rousseau, prestigieux philosophe des Lumières, un autre de “ Jacques et le Fataliste ”, de Denis Diderot, autre philosophe de Lumières, et enfin, un poème de Raymond Queneau, “ Le peuplier et le roseau ”, auteur bien plus moderne, sont en effet des textes argumentatifs, s'appuyant chacun sur un registre comique. On peut retrouver plusieurs similitudes dans les divers procédés utilisés par les auteurs des textes, bien que chaque texte s'appuie plus particulièrement sur un comique différent. Le comique employé sans exception dans chacun des textes, dont un plus particulièrement, où il y est poussé de manière fantasmagorique est le comique de langage. On retrouve en effet de nombreux jeux de mots, tel “ Cette personne si dédaigneuse daigna ”, dans le texte de Rousseau ou un niveau de langage familier (voire vulgaire), principalement dans le texte de Queneau : “ l'arbre se casse la gueule ”. Mais, c'est dans le texte de Diderot que ce comique de langage est poussé le plus loin, grâce à son extraordinaire métaphore filée, du début à la fin, pour parler de sexualité. Diderot compare effectivement le “ coutelet ”, se logeant dans la “ gaine ”, aux hommes et aux femmes, de manière parfois peu subtile afin de donner un effet de connivence avec le lecteur., notamment avec la phrase “ Coutelet, ne voyais-tu pas que Dieu te fit pour aller à plusieurs Gaines ; et toi, Gaine, pour recevoir plus d'un Coutelet ”, le sens de “ recevoir ” pouvant être interprété de différentes manières. Les deux autres textes présentent de plus un comique de situation, très développé dans le premier, l'extrait des “ Confessions ”, où un valet, un serviteur ridiculise

en relation

  • Francais
    2651 mots | 11 pages
  • Dissertation apologue récit morale, placere et docere
    3142 mots | 13 pages
  • Erasme PDF2
    4378 mots | 18 pages
  • Dissertation: retien t-on les apologues parce qu'ils amusent ou parce qu'ils instruisent?
    2383 mots | 10 pages
  • Dissertation anouilh, tournier, koltès, bettelheim
    2125 mots | 9 pages
  • le joujou du pauvre
    1208 mots | 5 pages
  • Le pouvoir des fables
    653 mots | 3 pages
  • L'apologue face a l'essai
    1499 mots | 6 pages
  • Coca
    1234 mots | 5 pages
  • Fable
    313 mots | 2 pages