Danton

Pages: 46 (11413 mots) Publié le: 9 décembre 2012
1

LA MORT DE DANTON

2

ACTE I, Scène 1 Hérault-Séchelles, Danton, Julie, Une dame , Camille, Lacroix, Lucile

DANTON : Vois la charmante dame, comme elle retourne joliment les cartes ! En vérité, elle s’y entend, on dit qu’elle présente à son mari toujours le cœur et aux autres le carreau. Vous êtes capables de nous rendre amoureux, même du mensonge. JULIE : Est-ce que tu crois en moi? DANTON : Comment savoir ? Nous savons peu l’un de l’autre. Nous sommes des animaux à peau épaisse, nous tendons les mains l’un vers l’autre, mais c’est peine perdue, nous râpons seulement nos cuirs grossiers l’un contre l’autre, nous sommes très seuls. JULIE : Tu me connais, Danton. DANTON : Oui, ce qu’on appelle connaître. Tu as des yeux noirs et des cheveux bouclés et le teint délicat, et tume dis toujours : cher Georges. Mais (il montre le front et les yeux de Julie), là, là, qu’y a-t-il là-derrière ? Va, nos sens sont grossiers. Se connaître ? Il faudrait s’ouvrir le crâne et s’extraire l’un l’autre les pensées des fibres du cerveau. UNE DAME : Mais que faites-vous donc avec vos doigts ? HERAULT : Rien. LA DAME : Ne mettez pas votre pouce comme ça, c’est dégoûtant. HERAULT : Voyez,la chose a une physionomie bien particulière. DANTON : Non, Julie, je t’aime comme le tombeau.

3

JULIE, se détournant : Oh ! DANTON : Non, écoute ! Les gens disent : la tombe c’est le repos, et tombe et repos ne font qu’un. S’il en est ainsi, entre tes jambes je suis déjà sous la terre. Ma douce tombe, tes lèvres sont des cloches mortuaires, ta voix mon glas funèbre, ta poitrine mon tertrefunéraire et ton cœur mon cercueil. LA DAME : Perdu ! HERAULT : C’était une amourette, et qui coûte de l’argent comme toutes les autres. LA DAME : Ainsi, vous avez fait votre déclaration avec les doigts, comme un sourdmuet. HERAULT : Hé, pourquoi pas ? Ne dit-on pas que ce sont les plus faciles à comprendre ? Je fomentais une intrigue avec une reine, mes doigts étaient des princes métamorphosés enaraignées, vous, madame, vous étiez la fée ; mais ça a mal tourné, la dame était toujours en couches ; à chaque instant, en guise de mioche, elle ramassait un valet. Je ne permettrais pas à ma fille ce jeu-là, les messieurs et les dames se jettent les uns sur les autres sans la moindre pudeur, et aussitôt les valets rappliquent. (Entrent Camille, Lucile et Lacroix) HERAULT : Quel sombre regard !Tu as fait un trou dans ton bonnet rouge ? Le saint patron des jacobins avait sa tête des mauvais jours ? Il a plu pendant la guillotine ? Ou bien tu étais mal placé et tu n’as rien pu voir ? LACROIX: Encore vingt victimes aujourd’hui. Nous étions dans l’erreur : on a envoyé les hébertistes à l’échafaud uniquement parce qu’ils ne procédaient pas de manière assez systématique. Combien de tempsencore nous faudra-t-il être sales et sanglants comme des nouveaux-nés, avoir des cercueils pour berceaux

4

et jouer avec des têtes ? Il faut aller de l’avant. Il faut instituer le Comité de clémence, il faut rappeler les députés exclus. HERAULT : La Révolution est arrivée au stade de la réorganisation. Il faut que la Révolution s’arrête et que la République commence. Dans nos principes degouvernement, il faut que le droit remplace le devoir, le bien-être la vertu, et la défense légitime le châtiment. Il faut que chacun puisse faire valoir sa personne et affirmer sa nature. Qu’on soit raisonnable ou déraisonnable, cultivé ou inculte, bon ou méchant, cela ne regarde pas l’Etat. Nous sommes tous des fous, et nul n’a le droit d’imposer à un autre sa propre folie. Il faut que chacun puissejouir à sa façon, à condition que personne n’ait le droit de jouir aux dépens d’un autre ou de le gêner dans sa jouissance propre. CAMILLE : Il faut que l’Etat soit un vêtement transparent qui épouse le corps du peuple. Il faut que chaque dilatation des artères, chaque tension des muscles, chaque sursaut des tendons y laisse son empreinte. Toute forme, belle ou laide, a le droit d’être ce...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • Danton
  • Danton
  • Danton
  • Danton
  • Danton
  • Danton
  • Discours de danton
  • Biographie danton

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !