De la culture populaire aux xviie et xviiie siècles - robert mandrou

2414 mots 10 pages
A travers ces pages, l’auteur tente de donner une sorte de photographie des habitudes culturelles dans les milieux populaires des XVIIe et XVIIIe siècles. Les ressources n’étant pas nombreuses et l’oralité étant encore très présente durant cette époque, l’historien n’a pu nous rendre qu’une image restant floue. Néanmoins, certains écrits sont parvenus jusqu’à nous, permettant de mettre à jour une littérature souvent restée dans l’ombre. Il existe effectivement une ville où les livres bleus ont trouvé leur place, à Troyes, plus précisément sur les rayons de la Bibliothèque Bleue. Robert Mandrou nous en dresse ici le portrait et le mode de fonctionnement. De ce fait, il nous explique comment le colportage a permis un si grand succès dans les villages les plus reculés ; comment les éditeurs s’y prenaient pour ces récits ; et enfin, quels en sont les grands thèmes.
En conclusion, ce voyage à travers les milieux populaires français durant l’Ancien Régime permet de se rapprocher et de connaître mieux cette tradition orale et littéraire.

2. Contexte littéraire des XVIIe et XVIIe siècles
Avant de décrire les origines de cette littérature populaire, il est nécessaire de reconstituer le contexte littéraire du XVIIème siècle. Certains points de celui-ci expliquent déjà pourquoi cette littérature a eu tant de mal à parvenir jusqu’à nous.
D’abord, il faut savoir que durant le XVIIe siècle, les écrivains ont dû se conformer au clientélisme et au mécénat. D’une part, ils étaient réduits à un travail de secrétariat, ne se faisant pas reconnaître pour leur talent artistique. D’autre part, le mécénat ne leur laissait pas une complète liberté dans leurs ouvrages, devant répondre aux demandes de leur mécène ou du Prince. De plus, ils ne recevaient qu’une légère part des bénéfices, aléatoirement.
Cependant, le XVIIème siècle permet à l’auteur d’élargir son public et de s’affirmer. Désormais, il va essayer d’imposer son nom et de récolter les profits de ses œuvres. Par

en relation

  • Contes de fee
    9247 mots | 37 pages
  • Expose
    5264 mots | 22 pages
  • Les révoltes antifiscales au xviie
    4007 mots | 17 pages
  • La monarchie et la révolution francaise
    36768 mots | 148 pages
  • Jean bodin
    11839 mots | 48 pages
  • Histoire Seconde Livre du Professeur
    121146 mots | 485 pages
  • hachette
    124290 mots | 498 pages
  • Retour de l´acteur
    78348 mots | 314 pages
  • Texte Vertige Fixé Gérard Genette
    79488 mots | 318 pages
  • Luther
    84729 mots | 339 pages