De mère en fille

1852 mots 8 pages
Introduction
De mère en fille. Au-delà de la répétition
Edith Goldbeter Merinfeld1
L’évocation des liens mère-fille n’est pas un sujet traité de manière privilégiée dans le domaine de la systémique. En effet, à l’exception des écrits émanant des thérapeutes familiales féministes (McGoldrick et al.,
1991 ; Goldner, 1991 ; Rampage C. & Myers Avis J., 1995), l’identité sexuelle n’est pas un sujet de prédilection. Comme l’évoque Braverman
(1991, p. 237), « tout notre cadre de compréhension et d’évaluation des familles est basé sur une théorie qui ignore le genre sexuel et érige la génération comme la première variable à mesurer et à discuter pour amener un changement. »
N’oublions pas que les pionniers de l’approche systémique ont pris très vite des distances par rapport aux théories stigmatisant les mères comme pathogènes et donc responsables des problématiques de leur progéniture. La notion de mère schizophrénogène de Fromm-Reichmann (1948) et le modèle psychanalytique pointant dans le triangle oedipien le rôle de la mère comme crucial dans le développement de l’enfant, ont été rejetés au profit d’une vision cybernétique du système familial : chaque membre de la famille participait au maintien de son équilibre, et bien plus que par son genre sexuel, il était identifié par sa place dans la hiérarchie, par ses vécus et ses relations.
Les thérapeutes familiales féministes ont réagi devant cette
« désexualisation » des membres de la famille qui, dès lors, isolait totalement les familles de leur contexte social ambiant où existaient de nombreuses inégalités et injustices au détriment des femmes.
Ce mouvement a surtout voulu imposer un point de vue plus critique sur les différences de statut et de rôles en fonction du genre sexuel, aussi bien à l’intérieur des familles que dans les institutions.
6 Édith Goldbeter Merinfeld
Il y a eu cependant peu d’apport quant à des aspects plus spécifiques du vécu des liens entre personnes du même sexe.
Le

en relation

  • Mere fille
    1215 mots | 5 pages
  • Une mére et sa fille
    1023 mots | 5 pages
  • Mere fille
    578 mots | 3 pages
  • Mère fille
    704 mots | 3 pages
  • Relation mére/fille
    495 mots | 2 pages
  • Relation mere fille
    958 mots | 4 pages
  • Les relations mère-fille
    1864 mots | 8 pages
  • Relation mére et fille
    303 mots | 2 pages
  • Relation entre mère fille
    733 mots | 3 pages
  • Mère et fille dans la naissance du jour
    313 mots | 2 pages