Dededed

Pages: 33 (8230 mots) Publié le: 6 juin 2013
Progrès en Urologie (2010), Suppl. 4, S297–S311
Volume 18 - Septembre 2008 - Numéro 5

Progrès en

Urologie
Journal de l’Association Française d’Urologie, de l’Association des Urologues du Québec, et de la Société Belge d’Urologie

ISSN 1761- 676X

311

RECOMMANDATIONS 2010 EN ONCO-UROLOGIE

Recommandations en Onco-Urologie 2010 : Tumeurs germinales du testicule
X. Durand*, J.Rigaud, C. Avances, P. Camparo, S. Culine, F. Iborra1, N. Mottet1, P. Sèbe, M. Soulié et les membres du CCAFU
1Membres

experts du CCAFU

Introduction
Le cancer du testicule est rare, mais avec une prise en charge adaptée, le taux de survie spécifique à 5 ans de cette maladie est supérieur à 90 %, tous stades confondus [1,2]. Dans ces recommandations, ne seront traitées que les tumeursgerminales testiculaires (TGT) comprenant les tumeurs germinales séminomateuses (TGS) et les tumeurs germinales non-séminomateuses (TGNS) qui restent les plus fréquentes (95 % des cas).

. . . .

Syndrome de Klinefelter. Antécédent familial de cancer du testicule de premier degré (frère, père). Présence controlatérale d’une tumeur testiculaire ou de Néoplasie Germinale Intra-Testiculaire (NGIT).Infertilité.

Diagnostic initial
Clinique
Classiquement, il s’agit d’une masse scrotale indolore découverte par palpation ou découverte fortuite échographique (Niveau de preuve 3). Vingt à 27 % des patients présentent une douleur scrotale. Un traumatisme scrotal est parfois révélateur, la tumeur mime parfois une orchite (10 %). Une douleur lombaire ou du flanc est présente dans 11 % des cas. Unegynécomastie est associée dans 7 % des cas, orientant vers une TGNS (Niveau de preuve 3). L’examen général est requis à la recherche d’un syndrome de masse abdominale ou d’un ganglion supra-claviculaire gauche de Troisier.

Épidémiologie du cancer du testicule
Dans le monde, l’incidence varie entre 0,2 et 9,2 cas/100 000/an. L’incidence est en forte croissance ces 25 dernières années. En France,l’incidence se situe autour de 4,5/100 000/ an, en croissance de 5,7 % par an entre 1980 et 1999 [3]. Les formes bilatérales représentent 1 à 2 %. Le pic de fréquence est atteint lors de la troisième décade pour les TGNS et la quatrième décade pour les TGS.

Imagerie

Facteurs de risque

.

Antécédent de cryptorchidie (risque relatif 5 à 10 fois).

L’échographie scrotale possède unesensibilité proche de 100 % pour le diagnostic positif de tumeur testiculaire et le caractère intra ou extra-testiculaire d’une masse.

*Auteur correspondant. Adresse e-mail : xavier.durand.urovdg@orange.fr (X. Durand).

© 2008 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

S298 L’échographie est recommandée, y compris en cas de syndrome de masse testiculaire évident, pour explorer le testiculecontrolatéral. L’échographie est recommandée pour la surveillance du testis controlatéral, à risque de développer une seconde tumeur, risque majoré s’il existe des microcalcifications de grade 3, bien visibles sur cet examen (Niveau de preuve 3). L’IRM scrotale possède une sensibilité et une spécificité de 95 à 100 %. Une lésion multiloculaire hypo-intense en T2, prenant le contraste de façoninhomogène, la présence de plages hémorragiques hypo-intense T1 et une séquence de suppression de graisse, sont des signes en faveur du caractère malin d’une tumeur testiculaire [4]. L’IRM est en cours d’évaluation, mais n’est pas recommandée.

X. Durand et al. totalisation peropératoire ou à distance (Niveau de preuve 2b).

Examen anatomo-pathologique de la pièce d’orchidectomie
L’examen doit comporterLes caractéristiques macroscopiques : côté, taille du testis, plus grand axe tumoral, aspect de l’épididyme, du cordon et de la vaginale, multifocalité. Un échantillon de 1 cm2 doit être examiné pour chaque centimètre de tumeur, comportant du parenchyme sain, l’albuginée, l’épididyme, ciblé sur les zones suspectes (Sections proximale et distale du cordon). Les caractères microscopiques...
Lire le document complet

Veuillez vous inscrire pour avoir accès au document.

Vous pouvez également trouver ces documents utiles

  • dededed
  • dededede
  • dededede

Devenez membre d'Etudier

Inscrivez-vous
c'est gratuit !