definitions libre

760 mots 4 pages
Le griffon

Le griffon ou grype est une créature légendaire présente dans plusieurs cultures anciennes. Il est imaginé et représenté avec le corps d'un aigle (tête, ailes et serres) greffé sur l'arrière d'un lion (abdomen, pattes et queue), et muni d'oreilles de cheval. Avec quelquefois des variantes le griffon gardera de tout temps la particularité reconnaissable d'être hiéracocéphale.

Le griffon dans l'Histoire[modifier | modifier le code]

Griffon sans ailes sur une fresque de la salle du trône du palais de Knossos, en Crète.
Le griffon dans l'Antiquité[modifier | modifier le code]
Le griffon apparaît en Élam à la fin du IVe millénaire av. J.-C. et en Égypte vers -3000, avec un corps de lion, une tête et des ailes d'aigle. Tout au long de son histoire antique, cette forme première ne cesse d'être nuancée par divers apports iconographiques, notamment dans les cultures mésopotamienne, grecque puis romaine.
Le griffon se voit souvent associé aux divinités et héros locaux (Gilgamesh, Ningishzida, Seth, rois égyptiens, Apollon, Dionysos, Éros ou encore Némésis), en train de tirer des chars (l’attelage du dieu des Tempêtes mésopotamien, d'Éros, d’Artémis, de Dionysos, ou de Malakbel de Palmyre),

Statère en argent représentant un griffon bondissant de porter des personnages sur son dos (la divinité féminine mésopotamienne exhibant des serpents dans ses mains, Dionysos, Apollon et parfois une Néréide, ainsi que les défunts), participer à des scènes de chasse, combattre héros, guerriers et ennemis (dont en particulier les Arimaspes et les Amazones), s’attaquer à des animaux sauvages, communs ou fantastiques (Sphinx, Scylla, centaures et tritons), se camper face à un congénère de part et d’autre d’un élément (l’arbre de vie et la palmette orientaux remplacés dans l'art romain par un candélabre, un vase, une lyre ou un trépied d’Apollon), s'abreuver ou enfin se lier au culte funéraire (comme animal psychopompe ou comme gardien du monde des morts).
En

en relation

  • Libre echange definition
    327 mots | 2 pages
  • Liberté
    1080 mots | 5 pages
  • La notion de marchandise en droit de l'union européenne
    1536 mots | 7 pages
  • Cours sur la liberté
    1633 mots | 7 pages
  • droit de la concurrence
    1505 mots | 7 pages
  • Liberte comme absence de contraintes
    2895 mots | 12 pages
  • Puet on forcer quelqu'un à être libre ?
    2413 mots | 10 pages
  • Dissertation de philosophie sur la liberté
    3543 mots | 15 pages
  • Laliberte
    573 mots | 3 pages
  • Sommes-nous condamnés à nous définir librement ?
    3475 mots | 14 pages