Defintion suds

6024 mots 25 pages
Les Suds : de quoi s’agit-il ? « Ondiraitlesud », gîte d’étape dans l’oasis d’Id Aïssa (sud marocain). Eau courante froide et chaude. Village avec réseaux d’électricité et de téléphone portable ; la route goudronnée s’arrête à son entrée. La Passat vient de Nantes (3000 km), le 4X4 vient de Dakar (2500 km), la Fiat noire est la voiture de location d’un jeune couple de touristes venant de l’aéroport d’Agadir. Le travailleur agricole, lui, s’en va ouvrir et fermer les écluses de terre des séguéias (canaux d’irrigation) au petit matin. Photo auteur, avril 2009    Quel que soit le « style » qu’ils utilisent (Barnes, 2004), les géographes cherchent à « trouver des règles d’organisation de l’espace et une explication logique de la diversité » (Bonnamour, 2000). L’enjeu est énorme : les populations des Suds rassemblent la plupart des habitants de la planète et leurs conditions de vie, donc leurs territoires, sont en train de changer radicalement et rapidement. Il n’est pas certain que la réflexion géographique aille aussi vite que ces mutations ! Le Sud n’existe pas en tant que tel : il s’intègre à un jeu global, au système-monde. Il s’agit par conséquent : De clarifier les relations qui structurent les systèmes centre / périphérie / marge à travers l’observation des dynamiques qui les traversent. De se faire une opinion sur la gouvernance mondiale en se focalisant sur les Suds.

-

1. Centre et périphérie : un modèle incomplet Dans les années 1950, au moment de la décolonisation de l’Afrique et de l’Asie, Alfred Sauvy avait lancé l’expression « tiers monde » sur le modèle du tiers état de 1789, une expression rapidement traduite dans les langues de travail de l’ONU. Dans le même temps étaient apparus des intellectuels tiers-mondistes, comme certains poètes (au Sénégal, Léopold Senghor, inventeur de « l’afroasiatisme » lors de la conférence de Bandung en 1955 ; aux Antilles, Aimé Césaire, l’un des fondateurs de la négritude), des économistes (Samir Amin, François

en relation

  • Cles Pour Un Developpement Durable
    76571 mots | 307 pages