Deprime ou accelere

1447 mots 6 pages
b) Le rôle de l'Etat dans le développement économique (1961-1988)Celui-ci décide de faire de l'Etat le moteur du développement économique, seul rempart contre la menace militaire constituée par la République populaire démocratique de Corée. On peut distinguer trois phases dans la période allant de 1961 à la fin de la période autoritaire (1988). De 1961 à 1972, l'expansion s'appuie sur la promotion des exportations. Le gouvernement privilégie les investissements dans la fabrication de produits finis destinés à l'étranger. Afin de maîtriser l'ensemble du système, le gouvernement nationalise l'ensemble du système bancaire en 1961 et instaure une planification quinquennale stricte. Les faveurs accordées aux industriels travaillant à l'exportation n'empêche pas le gouvernement Park de respecter le secteur privé même si le marché intérieur reste modeste. Le taux d'épargne intérieur étant faible, le gouvernement emprunte à l'étranger et encourage les entreprises dans cette voie. « Pendant les années soixante, le secteur financier est un instrument d'accumulation du capital et non un secteur d'activité indépendant »12 {text:bookmark} (*). La politique des deux premiers plans quinquennaux est un succès puisque le PNB total de la République de Corée est multiplié par huit et le PNB par habitant passe de 82 $ en 1960 à 253 $ en 197013 {text:bookmark} (*). La seconde phrase du développement s'étend de 1973 à 1981. Elle correspond à une politique industrielle systématique et globale (campagne HCI)14 {text:bookmark} (*). Le troisième plan quinquennal désigne des grands projets et sélectionne les conglomérats privés (« Chaebol ») qui doivent les mener à bien. Ceux-ci sont favorisés tant du point de vue financier que fiscal15 {text:bookmark} (*). Le gouvernement renforce l'équipement éducatif pour former des ingénieurs, protège les sociétés des secteurs prioritaires par des restrictions à l'importation et un contrôle des prix sévère. Les conglomérats industriels se

en relation

  • L’épargne déprime-t-elle ou accélère-t-elle l’économie 
    6705 mots | 27 pages
  • L'epargne accelère t elle ou déprime t-elle l'economie
    1405 mots | 6 pages
  • Sujet : l’épargne accélère ou déprime –t- elle l’économie ?
    3568 mots | 15 pages
  • Méthamphétamine (général)
    1612 mots | 7 pages
  • P.m.d. et dépression
    1282 mots | 6 pages
  • Le soleil
    478 mots | 2 pages
  • Dissertation sur les héros médiocres
    1383 mots | 6 pages
  • Exposé depression
    2708 mots | 11 pages
  • Maladies psychologiques
    584 mots | 3 pages
  • Ghsgh
    850 mots | 4 pages