Depuis

374 mots 2 pages
Depuis qu’il est lui possible de penser et de créer, l’être humain n’a cessé de chercher à affirmer son existence par le biais de différentes manières. L’opinion se place comme un des moyens que l’homme a trouvé pour affirmer ses idées et ses positions. En effet, l’opinion symbolise un ensemble d’idées que l’on se fait sur un objet en y exerçant sa pensée, et en ce sens elle se place comme une position unique portant sur un sujet précis. Cependant depuis la création des sociétés, et des groupes sociaux qui la constituent, l’être humain tente de dégager les meilleures opinions pour en faire des références au niveau des sujets sur lesquelles elles portent. Il convient de dire que la meilleure opinion sur un sujet est celle qui est aboutie après plusieurs réflexions, et dont l’émetteur possède la connaissance et les arguments nécessaires à l’exposition du caractère véridique et indiscutable de sa position. Cependant, quelles sont les caractéristiques témoignant de la valeur d’une opinion? L’opinion n’est-elle pas une conclusion illusoire, un raisonnement infondé ? Les opinions, quelles qu’elles soient, ne sont-elles pas au final toutes semblables ? Il nous importe donc de définir les notions d’opinion et de valeur dans un premier temps, puis dans une seconde partie, exposer que la valeur suprême d’une opinion est celle qui résulte de la connaissance suprême du domaine dans lequel elle se positionne, et enfin voir dans une troisième le caractère futile et illusoire de chacune de ces opinions, qui prouve la valeur égale de chacune d’elle.

L’opinion est un concept qui se place comme un ensemble d’idées précises sur un sujet précis, et qui résulte de la penser de son émetteur. Au-delà de cette action, paraitant réfléchie, l’opinion est influencable par d’autres principes, comme les sentiments ou l’émotion. N’étant pas définie par raisonnement rationel et progressif, l’opinion s’oppose de ce fait à la vérité. Il nous est possible de dire que la valeur d’une vérité est

en relation

  • Depuis
    574 mots | 3 pages
  • Depuis longtemps
    450 mots | 2 pages
  • Depuis 1998
    368 mots | 2 pages
  • Depuis 1945
    3733 mots | 15 pages
  • Depuis toujours
    400 mots | 2 pages
  • Depuis 2014
    697 mots | 3 pages
  • Recensement au maroc depuis depuis 1994
    2938 mots | 12 pages
  • la chine depuis 1949
    1201 mots | 5 pages
  • Le parlementaire depuis 1958
    2524 mots | 11 pages
  • La france depuis 1945
    914 mots | 4 pages